Le cinéma des 8 ans

January 05, 2023

 
On va parler de cinéma sur ce blog en début d'année. Beaucoup. 😊
 
Je tiens absolument à poursuivre mes petites listes par âge - je reçois régulièrement des mails de vous tous qui vous languissez, et je sais que ce volet, consacré aux 8 ans, est particulièrement attendu !

Et pour cause ! Les 8 ans sonnants z'et trébuchants des z'enfants signent un tourrrrrnant ! Dans tous les domaines de leurs vies, certes, mais aussi en matière de cinéma. À 8 ans, de larges portes dorées, au cœur du labyrinthe de notre cinémathèque mondiale, s'ouvrent sur un nouvel espace !
 
C'est qu'il s'en passe, des choses, dans l'esprit d'un enfant de 8 ans !

I. Les contes / La fantasy / la SF

 
Primo, dans l'esprit d'un enfant de 8 ans, la relation au rêve se muscle. C'est peut-être lié au fait qu'il sait à présent faire parfaitement la part du Réel et de l'Imaginaire. Ne nous leurrons pas : à choisir, l'Imaginaire a souvent la préférence (on peut comprendre). Huit ans, c'est l'âge d'or du Merveilleux - mais pour le Fantastique et ses codes cruels, on attendra encore un peu. 😏 
 
Ma première partie se consacre donc au cinéma qui viendra nourrir l'Imaginaire de nos Petits : machine à rêver, nous voilà ! 🎇
 

  1. Alice au pays des merveilles, Clide Geronimi, 1951.
  2. Le serpent blanc, Kazuhiro Okabé, 1958.
  3. Le prince Nezha triomphe du roi dragon, 1979. Visible en streaming ICI.
  4. La belle et la bête, Gary Trousdale, 1991.
  5. Les aventures de Zak et Crysta dans la forêt de Ferngully, Bill Kroyer, 1992.
  6. Gloups, je suis un poisson !, Michael Hegner, 2000.
  7. Chasseurs de dragons, Guillaume Ivernel, 2008.
  8. La légende de Manolo, Jorge R. Gutierrez, 2014.
  9. Terra Willy, planète inconnue, Eric Tosti, 2019.
  10. Le dragon génie, Chris Appelhans, 2021. Pour les Netflixiens uniquement, bande annonce ICI.

 
  1. Casper, Brad Silberling, 1995.
  2. Le grinch, Ron Howard, 2000.
  3. Peter et Elliott le dragon, David Lowery, 2016.
  4. Pinocchio, Mateo Garrone, 2019.
  5. Un garçon nommé Noël, Gil Kenan, 2021, sur Netflix. 
 

II. Les films moraux, véhiculant des valeurs positives

 
Deuzio, dans l'esprit d'un enfant de 8 ans, les règles sociales sont non seulement intégrées, mais comprises. L'enfant peut même les défendre avec beaucoup d'ardeur, dans certains contextes. Il connait sa place dans le groupe, et commence à se définir par elle. En tant que spectateur, il devient particulièrement sensible aux thèmes de l'entraide, de la responsabilité, de l'amitié.  Il frémit quand le Méchant fait un geste qu'il sait ne pas être acceptable. Il souffre avec le Gentil qui ressent de la culpabilité. Il fait la différence entre ce qui est juste et ce qui ne l'est pas - et le cinéma jeunesse, surfant allégrement sur cette compétence, se fait souvent manichéen. Ne lui en voulons pas trop : l'enfant de 8 ans a encore besoin de scénarios quelque peu conformistes, mais ce n'est que pour mieux les déconstruire plus tard. Il est, à mon avis, encore un peu tôt pour le second degré et les héros ambigus, qui révèleront leur saveur dans quelques années. 😉  
 
Cette deuxième partie regroupe les films chargés de jolies "valeurs" - chacun mettra sous ce mot ce qu'il veut, hein, je ne ferai pas la police des bonnes mœurs ! 😄


  1. Les douze travaux d'Astérix, René Gosciny, 1976.
  2. La ballade des Dalton, René Gosciny, 1978.
  3. Rox et Rouky, Ted Berman, 1981.
  4. Basil, détective privé, 1986.
  5. Oliver et compagnie, George Scribner, 1988.
  6. Astérix et le coup du menhir, 1989.
  7. Le roi Lion, Roger Allers, 1994.
  8. Toy Story, John Lasseter, 1996.
  9. Mulan, Tony bancroft, 1998.
  10. 1001 pattes, John Lasseter, 1998.
  11. Le géant de fer, Brad Bird, 1999.
  12. La planète au trésor, Ron Clements, 2002.
  13. Le monde de Nemo, Andrew Stanton, 2003.
  14. Les indestructibles, Brad Bird, 2004.
  15. La vallée d'émeraude, Gisaburo Suii, 2005.
  16. Cars, John Lasseter, 2006.
  17. Niko le petit renne, 2008.
  18. Raiponce, Nathan Greno, 2010.
  19. Les as de la jungle, opération banquise, David Alaux, 2011.
  20. Un monstre à Paris, Eric Bergeron, 2011.
  21. Turbo, David Soren, 2013.
  22. La reine des neiges, Jennifer Lee, 2013.
  23. Coco, Adrian Molina, 2017.
  24. Mary et la fleur de la sorcière, Hiromasa Yonebayashi, 2017.
  25. Ferdinand, Carlos Saldanha, 2017.
  26. Croc-Blanc, Alexandre Espigares, 2018.
  27. Encanto, La fantastique famille Madrigal,  Jared Bush, 2020.

 
  1. L'île au trésor, Victor Flemming, 1934.
  2. Les aventures de Robin des bois, Michael Curtiz, 138.
  3. Le signe de Zorro, Rouben Mamoulien, 1940.
  4. L'île au trésor, Byron Haskin, 1950.
  5. La flibustière des Antilles, Jacques Tourneur,1951.
  6. Le corsaire rouge, Robert Siodmak, 1952.
  7. Fanfan la tulipe, Christian-Jaque, 1952.
  8. L'envolée sauvage, Caroll Ballard,1996.
  9. Duma, Caroll Ballard, 2005.
  10. L'île de Nim, Jennifer Flackett, 2008.
  11. Loup, Nicolas Vanier, 2009. 
  12. La guerre des boutons, Yann Samuell, 2011.
  13. L'école buissonnière, Nicolas Vanier, 2017.
  14. Mia et le lion blanc, Jacques Perrin, 2018.
  15. Dumbo, Tim Burton, 2019.
  16. Poly, Nicolas Vanier, 2020.

III. Les Comédies

 
Tertio, l'enfant de 8 ans est un maitre de l'humour. Oui, il rit quand il découvre que deux homophones peuvent générer des quiproquos loufoques ! Il comprend les jeux de mots, les blagues !! Bon, la plupart des films jeunesse (surtout récents) sont truffés d'humour "pour adulte" (car faire de l'humour "pour enfant", c'est plus dur), mais à partir de 8 ans, l'enfant commence à saisir certains clins d’œil. C'est beau à voir ! 
 
Selon les médecins, 15 minutes de rire par jour nous maintiennent en bonne santé ... Invitons donc les comédies sur notre écran familial ! 
 

  1. Madagascar, Chris Darnell, 2005.
  2. Wallace et Gromit, le mystère du lapin-garou, Steve Box, 2005.
  3. Souris City, David Bowers, 2006.
  4. Kung Fu Panda, Mark Osborne, 2008.
  5. Tempête de boulettes géantes, 2009.
  6. Planète 51, Jorge Blanco, 2009.
  7. Monstres contre Aliens, Rob Letterman, 2009.
  8. Moi, moche et méchant, Chris Renaud, 2010.
  9. Rio, Carlos Saldanha, 2011.
  10. Les pirates, Bons à rien, mauvais en tout, Peter Lord, 2012.
  11. Minucule - La vallée des fourmis perdues, Thomas Szabo, 2013.
  12. Astérix, le domaine des dieux, Thierry Fournier, 2014.
  13. Pourquoi j'ai pas mangé mon père, Jamel Debbouze, 2015.
  14. En route !, Tim Johnson, 2015.
  15. Les Minions, Pierre Coffin, 2015.
  16. Baby boss, 2017.
  17. Big foot junior, 2017.
  18. Minuscule - les mandibules du bout du monde, 2018.
  19. Les bad guys, Pierre Perifel, 2022.
 

  1. Ma vache et moi, Buster Keaton, 1925.
  2. La croisière du Navigator, Buster Keaton, 1924.
  3. Fiancées en folie, Buster Keaton, 1925.
  4. Cadet d'eau douce, Buster Keaton, 1928.
  5. L'opérateur, Buster Keaton, 1928.
  6. Les compagnons de la nouba, William Seiter, 1933.
  7. C'est donc ton frère !, Harry Lachman, 1936.
  8. Têtes de pioche, John Blystone, 1938.
  9. Les as d'Oxford, Alfred Goulding, 1940.
  10. Fantomas, André Hunebelle, 1964.
  11. Yoyo, Pierre Etaix, 1965.
  12. La grande vadrouille, Gérard Oury, 1966.
  13. La folie des grandeurs, Gérard Oury, 1971.
  14. Mais où est donc passée la septième compagnie ?, Robert Lamoureux, 1973.
  15. L'aile ou la cuisse, Claude Zidi, 1976.
  16. Maman, j'ai raté l'avion !, Chris Colombus, 1990.
  17. Madame Doubtfire, Chris Columbus, 1993.
  18. Les vacances du petit Nicolas, Laurent Tirard, 2014.
 

IV. Les films qui réveillent

 
Enfin, l'enfant de 8 ans est déjà un spectateur aguerri. Il a une expérience cinématographique qui commence à être solide, et il développe des attentes. Il est tout à fait capable d'anticiper la suite de l'histoire, et c'est le moment de glisser sous ses yeux des scénarios surprenants, qui viendront contrarier une construction narrative trop linéaire. C'est si bon d'être piégé ! Voici, en dernière partie, une petite porte dans la grande porte, celle qui va déboucher sur tout le cinéma dit "alternatif" ... 
 
Voici une liste de films "dérangeants" - version kid friendly : des productions non linéaires, non "attendues"- on les dit parfois "d'art et d'essai". Elles suscitent questionnement et enchantement, brouillent les apparences ... et invitent à réfléchir plus loin que le bout de son nez.


  1.  Le château de Cagliostro, Hayao Miyazaki, 1979.
  2. Le château dans le ciel, Hayao Miyazaki, 1986.
  3. La mouette et le chat, Enzo d'Alo, 1998.
  4. Chicken Run, Nick Parc, 2000.
  5. Shrek, Andrew Adamson, 2001.
  6. U, Grégoire Solotareff, 2005.
  7.  Nocturna, la nuit magique, Adrian Garcia, 2007. Visible en streaming ICI.
  8. Piano forest,  Masayuki Kojima, 2007.
  9. Mia et le Migou, Jacques-Rémy Girerd, 2008.
  10. Là-haut, Peter Docter, 2009.
  11. Le garçon et le monde, Alê Abreu, 2013.
  12. Le chant de la mer, Tomm Moore, 2014.
  13. Agatha, ma voisine détective, Karla von Bengtson, 2017.
  14. Okko et les fantômes, Kitaro Kosaka, 2018.
  15. La fameuse invasion des ours en Sicile, Lorenzo mattotti, 2018.
  16. Miraï ma petite soeur, mamoru Hosoda, 2018.
  17. Wonderland, le royaume sans pluie, Keiichi Hara, 2019. En streaming ICI.
  18. En avant, 2020.
  19. Le peuple loup, Tomm Moore, 2020. 
  20. Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary, 2020.

  1. Le mécano de la générale, Buster Keaton, 1926.
  2. Les temps modernes, Charles Chaplin, 1936.
  3. Le magicien d'Oz,  Victor Fleming, 1939.
  4. La belle et la bête, Jean Cocteau, 1946.
  5. Brigadoon, Vincente Minnelli, 1954. 
  6. Mary Poppins, Robert Stevenson, 1964.
  7. La mélodie du bonheur, Robert Wise, 1965.
  8. Les demoiselles de Rochefort, Jacques Demy, 1967.
  9. Le joueur de flûte, Jacques Demy, 1972. Petit reportage ICI s'il vous intéresse. 😊
  10. Les aventures de Pinocchio, Luigi Comencini, 1972.
  11. Labyrinthe, Jim Henson, 1986. 
  12. Charlie et la chocolaterie, Tim Burton, 2005.
  13. Le chien jaune de Mongolie,  Byambasuren Davaa, 2005.
  14. Le promeneur d'oiseau, Philippe Muyl, 2013.
  15. Reine d'un été, Joya Thorme, 2017. 
  16. Le retour de Mary Poppins, Rob Marshall, 2018.

❤❤
 ❤ 

Bonnes découvertes ! La liste du jour est assez énorme, mais que voulez-vous : on n'a pas tous les jours 8 ans ! 😍
 
N. B. Bien sûr, les films suivants sont visibles dès 8 ans ... mais aussi bien après ! La liste du jour s'adresse aussi aux grands enfants, aux ados et aux adultes.  😊
 
Merci de me signaler les oublis, comme  chaque fois !  🙏

Et du fond du cœur, je vous souhaite, à vous et à vos jolies famille, une très belle années 2023, pleine de complicité et de douceur. Prenez bien soin de vous !
 
❤❤
 ❤  

 

You Might Also Like

11 comments

  1. Les lectures d'AzenorJanuary 11, 2023

    Merci Elsa ! Liste très utile car ma fille refuse de regarder beaucoup de films et ne veut pas aller au cinéma par appréhension du contenu. Je suis donc très vigilante à lui proposer des films adaptés et en même temps, je souhaite l'accompagner vers plus d'ouverture.

    ReplyDelete
  2. Maman à facettesJanuary 11, 2023

    Merci pour cette liste. ❤️ Ma fille vient d'avoir 8 ans justement ! Je pensais aussi lui faire regarder Edward aux mains d'argent (que j'avais adoré enfant😍) et Charlie et la chocolaterie.

    ReplyDelete
  3. J'adore ces articles.

    ReplyDelete
  4. Merci pour cette belle sélection ❤️

    ReplyDelete
  5. Je profite de ce post pour vous remercier pour ces chouettes sélections ! Quel boulot !
    5 j

    ReplyDelete
    Replies
    1. Pour la première fois, nous avons regardé un film en famille à 4, avec notre petit de 3 ans. Grand bonheur de l'Avent. Et c'est grâce à votre sélection de films de Noël et d'hiver pour les tout-petits que nous avons opté pour le Bonhomme de Neige de Briggs et nous n'avons pas été déçus ! Très bon moment ! Merci.

      Delete
  6. Le boudoir des corneillesJanuary 11, 2023

    Il y en a pour les plus jeunes ???

    ReplyDelete
    Replies
    1. J'en ai fait un par année d'âge : le cinéma des tout-petits, le cinéma des 4 ans, le cinéma des 5 ans, etc. je vous mets les liens en fin d'article. Je m’attèle au cinéma des 9 ans dès à présent ! 💪

      Delete
    2. Le boudoir des corneillesJanuary 11, 2023

      Merci. Je ne savais même pas qu’il y avait un dessin animé Petit Ours Brun. C’est calme et parfait pour les petits.

      Delete
  7. Énorme merci 🙏 mais j'avoue que n'ayant pas d'abonnement à des sites payants c'est assez compliqué 🥹

    ReplyDelete
    Replies
    1. Aucun abonnement ici non plus. Mais nous sommes inscrits dans quelques médiathèques, qui toutes ont un joli stock de DVD et qui proposent en plus, sur leurs sites, un accès gratuit à une dizaine de films au choix par mois. C'est simple, quasi gratuit (peut-être 40 euros à l'année en tout , mais on a 3 médiathèques, dont certaines hors secteur), et il y a de quoi faire ! Et en plus on soutient les porteurs de projets culturels !! 🙂

      Delete