Le premier cinéma des tout-petits

September 21, 2021


Ouh ouh ! Y a quelqu'un sur ce blog ??  Euh, oui, visiblement, y a du monde parfois, mais moi, je n'y suis pas. 😁 Je m'en excuse, j'ai lu tous vos commentaires (merci pour chacun d'eux !!) et j'y réponds avec toute diligence dont je suis capable en ce moment - bon, je ne vais pas vous mentir, mon énergie ces dernières semaines a la vitalité d'une mue d'insecte abandonnée. C'est dire. 😏

J'éprouve cependant le besoin de reprendre le clavier ce soir, et j'en profite pour rattraper un peu l'extraordinaire retard que j'ai dans la gestion de mes mails et des réponses à vos questions. J'écris ce soir tout particulièrement pour Marion, qui attend l'article du jour depuis deux mois - merci de ta patience, Marion !
 
Marion m'écrit :
 
"Bonjour Elsa,
 
Je suis l'heureuse maman d'une petite fille de 3 ans tout juste qui n'a jamais été exposée aux écrans - si ce n'est pour voir sa grand mère sur Skype. Je voudrais commencer à lui montrer des dessins animés de qualité, mais je ne trouve rien qui soit adapté à son âge. C'est certainement parce qu'elle n'est pas du tout habituée, mais je ne sais pas par quoi commencer. Aurais-tu des idées de "premier cinéma" pour les petits de son âge ?"

Merci Marion pour cette demande qui m'a mise en joie ! Si j'y réponds si tard, ce n'est pas seulement à cause du rush de rentrée, en vrai. Il m'a fallu du temps, d'abord pour convoquer mes souvenirs (que regardaient mes enfants à 3 ans, déjà ?), ensuite pour farfouiller un peu et visionner deux ou trois petites choses, et enfin pour me rendre à cette évidence : en vrai, pour les 3 ans, il existe beaucoup de choses. Ce qui n'est pas forcément une bonne nouvelle, comme je le développerai ci-après. 😊

Quels sont mes critères de sélection pour un "cinéma des tout-petits" ?


- D'abord, je privilégie les productions courtes. Un long-métrage serait un coup de massue pour un enfant qui n'a jamais visionné de dessins animés ! Haro sur les "courts" .. très courts, donc !
 
- Je traque les productions exigeantes (il n'y a pas d'âge pour avoir droit à du bon !) au rythme lent : oui, le rythme est vraiment important, je pense. Le jeune enfant doit intégrer toute une grammaire implicite qui régit les créations cinématographiques : ellipses, changement de plans, découpage technique, choix artistiques au service d'une narration ... Encore faut-il que les réalisations lui laissent le temps d'acquérir ces références en s'adaptant à son rythme.
 
- La compréhension est importante, même si elle n'est pas primordiale. Sincèrement, que l'enfant ne "comprenne" pas "tout", n'est gênant, je pense, que pour les adultes. Encore faut-il qu'il puisse injecter du sens à ce qu'il voit (cf. point précédent !). Les tout-petits ne s'en privent pas, et verbalisent généralement beaucoup les histoires qui se déroulent sous leurs yeux. J'adore entendre mes petites nièces commenter les courts métrages que je leur montre : "Oh, la chenille,  oh, elle est partie !! Elle est où ? Oh, elle est là !", etc. De vrais moulins à paroles, ces bambins ! 😄 On est loin des soirées ciné hyper concentrées (et plutôt silencieuses) avec mes deux grands loustics ! Finalement, pour le petit, regarder un dessin animé ne devrait pas être très différent de "lire" un livre. Loin de le prendre en otage, le scénario doit pouvoir laisser un espace à son imaginaire à lui.

 - Enfin, pour les tout premiers visionnages, mieux vaut, à mon sens, bannir toute tension et tout stress potentiel : vive les scénarios contemplatifs, et patience : dans quelques mois, sur la base d'une première culture riche de sens, les productions plus scénarisées et plus haletantes pourront être proposées ! Ceci dit, ne vous y trompez pas : une bonne production pour petit peut être vue à tout âge sans ennui, même par les "grands" ! Mes enfants se régalent des pépites que j'emprunte  la médiathèque pour mes nièces quand elles viennent à la maison, et ne s'en plaignent jamais !
 
Une fois passé ce crible, j'ai tout de même été surprise de tout ce qui restait. Je pensais m'atteler à un article court, et une fois de plus, c'est raté ! 😅 Néanmoins, je vous invite à faire votre choix dans mes propositions : à 3 ans, on aime voir et revoir (et revoir encore !). Mieux vaut disposer de deux DVD de qualité, qui tournent en boucle, plutôt que de saturer l'enfant d'images non choisies. Encore une fois, c'est en revoyant qu'il injecte du sens, et c'est là, à mes yeux, le principal enjeux de ce premier contact ! Qu'en pensez-vous ? 😊

Ma sélection pour les 3 ans :


Catégorie : ART ET ESSAI 

 

1. Le merle, Norman McLaren, France, Canada, 1958.

2. Mon âne, 30 chansons enfantines, Pascal Le Nôtre, France, 1994. Vous pouvez visionner Pirouette cacahuète ICI et Ainsi font font font, LA.

3. Contes Persans, Mohammad Moghadam, Iran, 2004. Série de 4 courts métrages. Durée totale : 47 minutes. 

4. 4 saisons dans la vie de Ludovic, Co Hoedeman, Pays-Bas, 2006. Série de quatre courts métrages (le DVD en contient d'autres, tout aussi excellents, en bonus). Durée totale : 1h46. 
Deux de ces courts-métrages sont disponibles sur le Net : Un crocodile dans mon jardin et Une poupée dans la neige.

5. La boite à malice, Koji Yamamura, Japon, 2011. Série de 5 courts métrages, de 4 à 15 minutes. Durée globale : 38 minutes.

6. Cheburaschka et ses amis, Makoto Nakamura, Japon, 2011. Série de 3 courts métrages, durée totale : 1h20.
  .
 
7. Mention spéciale pour l’œuvre de Zsenek Miler (Tchèquie) : ce fut le premier cinéma de mes enfants, et que de bons souvenirs nous avons autour des aventures de la Petite taupe, du Criquet ou de Poupi ! Ne les ratez pas, c'est tout simplement monumental - et aussi poétique, tendre et raffiné. What else ?
 
(Ces dessins animés sont assez difficiles à trouver sur le Net. C'est possible néanmoins, dans une certaine mesure et en fouillant bien. Mais si vous ne deviez acheter qu'un seul DVD, pensez à Zsenek Miler !) 
 

8. Les Silly Symphonies (États-Unis) : ces premiers courts signés Disney mériteraient un article à eux tout seuls ... Retenez qu'ils ne sont pas exempts de tension, oh non !, et que sous leur façade mignonnette, peuvent se cacher de gros méchants bien terrifiants. Voilà ma sélection toute douce pour les trois ans (CLIC sur le titre de l'épisode pour le visionner) :
 


9. Je termine par un ovni :  Iblard Jikan ! Il s'agit d'un moyen métrage de 30 minutes, signé par les studios Ghibli (Japon) en 2007. Je l'insère dans cette sélection parce qu'il est hautement contemplatif : visionner Iblard Jikan, c'est un peu comme se promener dans un musée ... Je ne pouvais passer cette jolie référence sous silence, à vous de voir ce que vous en ferez ! Pour info, ce film est visible en intégralité ICI.

Catégorie : SÉRIES TÉLÉVISÉES

 

Attention à l'addiction : les chaines se déchainent pour fidéliser les petits téléspectateurs ... Alors, oui, il y a de très bonne choses. Mais non, on n'est pas obligé de visionner l'intégrale d'une série, même si on l'aime bien ! Méfiance aussi à l'égard des compilations disponibles sur le Net : elles sont fort pratiques, mais nécessitent d'être stoppées à la fin d'un épisode !
  
1. Petit ours brun, Danièle Bourre, France, 1988. Il existe trois grosses saisons, assez éloignées dans le temps et qui évoluent beaucoup graphiquement. Une chaine Youtube est consacrée à ce petit héros, et c'est ICI.

2. Connie la vache, Josep Viciana, Roman Rybakiewick, Espagne, 1998. Une saison de 52 épisodes, de 8 minutes chacun. A titre d'exemple, deux épisodes ICI.

3. Mimi la souris, Lucy Cousin, Royaume Uni, 1999. 52 épisodes de 5 minutes chacun. De nombreuses compilations sont disponibles en streaming, par exemple ICI.
 
4. Andy Pandy, Royaume Uni, 2002. Deux saisons. Durée d'un épisode : 6 minutes. L'épisode 1 est ICI, et les autres sont globalement disponibles sur le Net en fouillant un peu. Il existe une première série réalisée dans les années 50, comprenant 26 épisodes plus longs, mais elle est très difficile à dénicher.

5. Bumba, Jan Maillard, Belgique, 2004. Une saison, durée d'un épisode : 6 minutes. Compilation ICI.
 
6. L'âne Trotro, Bénédicte Guettier, Eric Cazes, France, 2004. Durée d'un épisode : 3 minutes 30. De nombreuses compilation sont disponibles en streaming, dont CELLE-LA.

7. Pocoyo, David Cantolla, Espagne, 2005. Deux saisons (104 épisodes en tout). Durée d'un épisode : 7 minutes. De nombreuses compilations sont disponibles en streaming, dont CELLE-CI.

8. Les cottons, Jean-Yves Le Porcher, France, Canada, 2005. 26 épisodes de 7 minutes. L'épisode 1 est ICI, les suivants ne sont pas difficiles à trouver.

9. Cinq minutes de plus, Jan Page, Mellie Buse, Australie, Royaume Uni, 2006. Durée d'un épisode : 5 minutes. Un épisode est ICI, par exemple. Quasiment introuvable en DVD, et c'est dommage !

10. Nouki et ses amis, David Degrande, Belgique, 2007. Durée d'un épisode : 5 minutes. L'épisode 1 est ICI, il est possible d'en voir d'autres en streaming.

11. Ava Riko Téo, Prakash Topsy, France, 2008. Deux saisons. Durée d'un épisode : 7 minutes. L'épisode 1 est ICI, on peut en trouver d'autres en streaming.

12. Mine de rien, Jacques-Rémi Girerd, Catherine Dolto-Tolitch, France, 2012. Deux minutes par épisode. Plusieurs sont à visionner sur la chaine Youtube dédiée ICI. C'est un grand coup de cœur !!

13. Hé oua oua, Grant Orchard, Royaume Uni, 2014. Trois saisons, soit 135 épisodes de 7 minutes. Quelques épisodes en streaming sur le Net, dont CELUI-LA.

❤❤

 
Cette sélection, malgré son importance, est loin d'être exhaustive ; Marion et moi-même attendons vos grains de sel avec impatience !
 
D'ici là, bons visionnages et prenez soin de vous ! 😘

You Might Also Like

14 comments

  1. Je rajoute Pat et Mat : le grand amour de mes enfants ! Les fous du bricolage...

    ReplyDelete
  2. Merci pour cet article qui tombe à pic car le Bourgeon approche doucement les 3 ans.

    Pour le Lardon (5 ans), on a un peu manqué le coche. Moi qui était très attentive à ce qu'il regarde (tout comme tu dis : des choses lentes, des choses pas trop nulles, et surtout souvent la même chose !), il s'est passé un truc il y a quelques mois (une pandémie mondiale, je sais pas si tu en as entendu parler 😅). On a du faire quelques concessions (ça tombait quand je me lançais à mon compte, j'avais besoin de travailler) et il a passé plusieurs mois à s'enfiler 2-3 h de dessins animés par jour. Bref, tout ça pour dire : le Lardon a connaissance de Netflix maintenant. Il sait maintenant que le nombre de productions n'a presque pas de limites !
    Bon, heureusement, depuis les écoles ont ré-ouvertes, on a réduit fortement les DA (seulement le week-end, pendant la sieste du petit) (et pas de bol, le petit fait une grève de la sieste). Mais reste qu'on a "ouvert la boîte Netflix" et que je n'ai "plus la main sur ce qu'il regarde". C'est lui qui choisit un DA dans son profil jeunesse. Et tout n'est pas franchement à mon goût...

    Mais maintenant que les 2 enfants grandissent, j'ai envie de reprendre la main sur ce que je propose. Et je me pose pleins de questions. Par exemple, je n'ai pas de lecteur DVD. Donc est-ce que j'en achète un pour pouvoir emprunter des DVD à la bibliothèque ? Mais alors, quelles règles poser ?

    Est-ce que, comme à notre habitude, je les laisse choisir ce qu'ils veulent ramener à la maison ? Ou bien contrairement aux livres/cds, "pour les DVD, c'est moi qui décide" ? Je ne peux m'empêcher de trouver ça dommage ! Pourquoi les enfants n'auraient-ils pas le droit de choisir des DVD nuls (tout comme parfois ils choisissent des livres qui ne me plaisent pas ; mais que je lis quand même) ? (par contre, contrairement aux livres et livres audio de la bibli, on ne fera pas open bar sur la quantité, faut pas déconner...)

    Du coup, ça m'intéresse de savoir comment vous avez abordé la chose chez vous !

    ReplyDelete
    Replies
    1. Bonsoir, Chut, Maman lit !

      Peut-être n'as-tu pas besoin de lecteur DVD dans un premier temps si tu as un ordi portable : la plupart d'entre eux sont équipés d'un lecteur DVD ?

      Comme tu dis, je ne pense pas qu'il y ait de règles à poser pour l'emprunt de DVD. Enfin, il y aura une règle imposée par la médiathèque, en terme de nombre, peut-être ? Pour le reste, il y a peu de risque de tomber sur de gros navets en médiathèque. Chaque achat est réfléchi, tout comme avec les livres. Il y aura peut-être de "gros succès" que tu ne cautionneras pas, mais rien de mauvais en soi. Généralement l'âge conseillé est indiqué sur les jaquettes, tu peux attirer l'attention de tes enfants dessus et leur conseiller d'avoir confiance en ces conseils.

      Open bar sur la quantité, c'est impossible, effectivement ! Ici, on a droit à 20 DVD alors qu'on ne visionne qu'un film par semaine en famille. Les enfants ont droit à du temps d'écrans libres dans la semaine, mais si une parie est utilisée par eux pour regarder des dessins animés, c'est généralement en streaming.

      D'ailleurs, tu parlais de nanars : Louiselle est fan de la série de dessin animés Pokémon, qu'est-ce que c'est nul ! :-D Mais elle adore "Tintin", "Tom Sayer" et "Belle et Sébastien" par ailleurs, alors je ne m'inquiète pas. ;-)

      Delete
  3. Bonsoir, je rajouterai Popi, tellement doux et tendre! Carine

    ReplyDelete
    Replies
    1. Bonjour Carine !
      S'agit-il de "Léo et Popi ?" Je suis fan absolue des albums, mais n'ai jamais vu les dessins animés ... Je vais chercher ! :-)

      Delete
  4. Ah oui, j'allais proposer "Léo et Popi" aussi. Je les préfère nettement à Trotro. Surtout car le personnage principal est un petit garçon et non un animal.

    Sinon je conseillerais aussi "die Maus", c'est une série allemande mais sans parole donc cela ne gêne absolument pas pour le visionnage des petits français. C'est plein d'humour et un épisode dur moins de 2minutes.

    ReplyDelete
    Replies
    1. oh oui, die Sendung mit der Maus! avec son ami l'éléphant bleu.. et il y a même une application " die Maus" qui existe avec des vidéos, des jeux, et pour les enfants un peu plus grands des documentaires sur pleins de thèmes ( le futur, la démocratie, l environnement, les pompiers, le Corona, la musique, le train, etc...) mais ceux-ci ne sont qu'en allemand par contre. bon, personnellement, ca ne nous dérange pas, nous vivons en Allemagne, loulou apprend donc les deux langues...

      Delete
  5. Merci beaucoup Elsa pour cette sélection car même si mes grands sont un peu plus grands (4 et 6), et ma petite encore trop petite, je suis toujours à la recherche de beaux courts-métrages. Je ne connaissais pas Iblard Jikan, j'en ai regardé quelques minutes, il faut absolument que je le propose à mes garçons ! Et je découvre également qu'il y a des dessins animés issus de la collection Mine de rien, je pense que ça va me plaire. J'ai cependant une question, dans cette sélection, y a-t-il des dessins animés que l'ont puisse qualifier de réalistes ? J'essaie d'éviter les histoires fantastiques jusqu'à 3-4 ans (après, avec l'école, c'est hélas impossible), et je me dis que c'est d'autant plus important pour des images animées qui sont surement encore plus réelles pour les enfants (c'est juste un ressenti, j'avoue que je ne me suis pas penchée sur la question). Du coup, pour le moment, ils ont surtout vus des vidéos de choses réelles : des extraits de concerts et de ballet (et même Casse-noisette en entier pour l'ainé pendant le confinement... il connaissait l'histoire, j'ai craquée), quelques vidéo de sport (principalement du parapente, que pratique leur père) et récemment de petits documentaires animaliers sur un DVD qui a été offert à notre ainé, et dont je ne suis pas totalement convaincue, mais ils les regardent en anglais, donc au moins ça les habitue. Depuis quelques mois ils regardent (y compris la dernière de 2 ans) des vidéos de 10 minutes en anglais 3 ou 4 fois par semaine, du coup je ne veux pas rajouter trop d'écran, mais je me disais qu'une petite demi-heure de courts-métrages avec les deux grands à chaque vacances scolaires, ça pourrait être sympa, et je pense qu'en alternance on va peut-être se lancer aussi dans quelques longs métrages avec l'ainé, en profitant de ce que le deuxième fait encore la sieste, ce qui ne durera pas.

    ReplyDelete
  6. Bonjour, ici on était fan de Pingu (pate a modelée animée , sans parole) et aussi Princes et Princesses de Ocelot (théâtre d’ombre, un peu long mais il y a 6 contes séparés par des pauses )

    ReplyDelete
  7. Connaissez-vous https://films-pour-enfants.com/films-enfants-3-ans.html ?

    ReplyDelete
  8. Quelle belle sélection ! Ici dès 3 ans la série Mouk a été très appréciée https://m.youtube.com/user/MoukFrance/playlists Et dans un tout autre registre, mon fils aîné a, dès 3 ans aussi, adoré les Enfoirés, notamment un spectacle qu’il a regardé (par petits bouts) un nombre incalculable de fois.

    ReplyDelete
  9. voici ma petite contribution aux conseils cinéma d'elsa
    -comme d'autres lectrices, je conseillerais aussi la série "Léo et Popi", très douce; ce dessin-animé n'a pas de paroles ; une voix d'homme commente les faits et gestes de Léo, comme s'il s'adressait à lui d'ailleurs
    -"Laban le petit fantôme" : 2 dvd de 6 histoires courtes, réalisées en Suède, et distribuées en France par Les films du Préau; mes enfants les ont beaucoup regardé, peut-être plus vers leurs 4 ans
    -"La petite souris", de Kotowski; cette série polonaise du début des années 80 peut faire penser à "La petite taupe"; il s'agit d'aventures animalières, sans paroles, accompagnées d'une belle musique. Je ne sais pas pourquoi, nous avons très peu regardé La petite taupe, mais beaucoup La petite souris!
    -"Lilla Anna" est le 1er film vu par ma fille au cinéma, à presque 4 ans; à réserver aux 4/5 ans je pense
    -enfin, je pense, pour les plus petits, à "Gros points et petits pois"
    Voilà, je vous souhaite à tous de bonnes séances partagées en famille!
    -

    ReplyDelete
  10. Merci pour cette belle sélection !
    Pour des très courts métrages, j'aime le site https://www.films-pour-enfants.com (à ne pas confondre avec le site https://www.filmspourenfants.net/ qui propose une fiche d'analyse pour chaque film, afin de savoir s'il est adapté à notre enfant).
    Pour les dessins animés, à 3 ans, mon fils ainé aimait beaucoup la série Mouk https://www.youtube.com/user/MoukFrance/
    Enfin, à 3 ans aussi, il regardait en boucle un spectacle des Enfoirés ;).

    ReplyDelete