Chocolat : mousse ou crème ?

January 18, 2023


Ce qu'il y a de bien, avec le chocolat, c'est que c'est un fruit de saison.
 
Quelle que soit la saison. 😋
 
Attention, les recettes du jour ne sont pas créatives. En cherchant bien, on pourrait leur trouver des variantes, peut-être, mais aujourd'hui, ce n'est pas l'idée. Non aujourd'hui, voyez-vous, les enfants ont la "dent sucrée", j'ai une flemme monumentale, mais !, il y a là dans mon placard une tablette de chocolat à pâtisser qui attend son heure ... Sauvée !

On a toujours besoin d'une tablette de chocolat chez soi.

En toutes saisons.

Le plus difficile sera de trancher : mousse ou crème ?

Ou les deux ? 😁
 
(Retrouvez les recettes en version imprimable en fin d'article)


La mousse au chocolat


Voici une recette paradoxale

1. D'une part, elle est scandaleusement facile - à réaliser et à mémoriser. D'ailleurs j'ai carrément honte de vous en parler ici, car enfin, tout le monde sait faire une mousse au chocolat ! S'il y a bien un basique, c'est celui-ci, et certainement une des premières recettes que nos parents nous ont transmises et que nous transmettons à nos enfants.

2. Mais d'un autre côté, sa réalisation est franchement délicate. 
 
Je ne parle pas du fait de devoir séparer les blancs des jaunes, Non. cette compétence-là, je l'ai constaté à la maison, peut vraiment être acquise tôt avec un peu d'entrainement.
 
Je ne parle pas du fait de devoir monter les blancs en neige - certes, c'est long, et il est possible que les petits bras fatiguent. N'hésitez pas à instaurer des "tours de garde" pour éviter la lassitude.
 
Non, je parle du fait de devoir mélanger les blancs en neige au chocolat sans les casser. C'est vraiment une compétence complexe, qui peut encore poser problème à 12 ans. Et si les blancs sont éclapatouillés, la mousse risque de ne pas prendre. Montrer le geste sans relâche à votre enfant, ça viendra ! On incorpore les œufs battus en neige petit à petit (en 4 fois, c'est bien). Avec une marise, on effectue un mouvement du bas de la terrine (bien plaqué contre le fond) vers le haut, pour ramener la matière du dessous, dessus. Il faut plusieurs minutes pour que le mélange soit homogène, relayez-vous si nécessaire.

Pour le reste, je la donne cette recette, puisque j'y suis, mais je sais que vous connaissez déjà !

Ingrédients (pour 7 ramequins) :

- 6 œufs
- 200g de chocolat à pâtisser, noir ou au lait. Antonin a essayé une fois avec du chocolat blanc, mais l'essai n'a pas été concluant. J'étudierai les raisons de cet échec un jour, peut-être, en attendant : pas de chocolat blanc chez nous. Et chez vous, ça marche ?

Préparation :

- Séparer les blancs des jaunes.

- Casser le chocolat en carrés dans une grande terrine et faire fondre au micro-onde, puissance minimale, en stoppant toutes les minutes pour mélanger à la spatule. Quand c'est lisse, c'est prêt.

- Pendant ce temps, monter les blancs en neige ferme.
 
- Ajouter les jaunes dans le chocolat fondu en mélangeant énergiquement. Vous pouvez ajouter à ce stade un sachet de sucre vanillé dans la préparation, mais c'est complètement facultatif.

- Incorporer les blancs en neige à la préparation au chocolat : en 4 fois donc, avec ce mouvement tournant si délicat à acquérir.

- Transvaser dans des ramequins (3 belles cuillères à soupe de mousse par petit pot) et placer au frais pendant 3 heures au minimum.

- Il est possible d'ajouter quelques pincées de zeste de mandarine ou d'orange à la surface des mousses si on est en hiver et que vous aimez cette alliance de goûts.
 

La crème au chocolat

 
Alors, celle-là, vous ne la connaissez peut-être pas - encore que je l'ai partagée plusieurs fois sur Instagram. Miam, nos p'tites crèmes au chocolat façon "Danette", ultra-fastoches et archi-onctueuses, on ne s'en lasse pas ... et il n'est pas question pour nous de changer une virgule à cette recette ni de tester une variante quelconque ... Si ça, ce n'est pas un basique !

Il s'agit de crèmes sans œufs - très pratique pendant la grève de ponte hivernale. 😄 Et puis, comme ça, elles se gardent longtemps, et plus les jours passent, meilleures elles sont (ne les laissez pas moisir non plus, hein, mais à mon humble avis, il n'y a pas de risques).

Ingrédients (pour 10 ramequins) :

- 50g de beurre
- 40g de farine
- 1 litre de lait entier
- 50 à 100g de sucre selon les goûts (cassonade pour nous, mais prenez ce que vous avez)
- 200g de chocolat à pâtisser (noir ici, mais sans doute réalisable avec du chocolat au lait ?)

Préparation :

- Casser 200g de chocolat à pâtisser en petits carrés dans un bol. Peser le sucre et 40g de farine.

- Faire fondre 50g de beurre dans une casserole. 

- Y verser les 40g de farine en pluie.

- Faire cuire rapidement en mélangeant constamment au fouet - expliquer à l'enfant qu'il est en train de faire un "roux blanc". La farine est cuite quand la substance a pris corps et a un peu blanchi.

- Ajouter un litre de lait petit à petit en mélangeant au fouet.

- Laisser le lait chauffer quelques minutes, puis sucrer.

- Bien mélanger à nouveau, laisser mijoter quelques secondes. À ce stade, troquer le fouet contre une cuillère en bois - trouée ou non, mais moi j'aime bien trouée, cela me permet de bien visualiser la texture de ma crème en train de prendre. 😊

- Ajouter le chocolat en morceaux dans la casserole. Mélanger consciencieusement, en faisant des 8 avec la cuillère en bois. Je répète : faites des 8 avec votre cuillère en bois ! Ne réfléchissez pas, faites des 8, bazar de sort ! Vous voulez une bonne crème, ou pas ?

- Attention, c'est un peu long : 5 minutes, quelque chose comme ça. C'est vrai, c'est assez long, 5 minutes, quand on mélange. Mais tout est relatif, hein. Cinq minutes, c'est d'ailleurs un excellent timing pour discutailler "relativité" avec votre bambin au dessus de la casserole.

- Au bout d'un (pas si long) moment, la crème bouillonne légèrement et la texture nappe la cuillère. Ne râlez pas, là au fond, c'est un critère très objectif ça : napper la cuillère. Montrez à votre enfant : on sort la cuillère de la casserole, la crème la recouvre. Passez votre doigt sur l'extrémité de la cuillère, là où la crème accroche, si, si ! C'est l'adulte qui s'en charge, car c'est chaud, mais cela fait partie de ces petits gestes magiques en cuisine : si votre doigt laisse une trace visible, la crème est prête. Si la trace de votre doigt se referme aussitôt, la crème est trop liquide. Remuez donc encore un peu (en 8, hein !).
 
- Verser dans 10 ramequins individuels, laisser refroidir avant de placer au réfrigérateur pour au moins une nuit. 
 

en version courte (sans bla bla). 😄 

Voilà, en deux desserts, comment faire grimper le taux de satisfaction de votre journée.

Et pourtant, tout avait commencé par une flemme monumentale ... et une tablette de chocolat.

Dites-moi, votre tablette à vous, vous en faites quoi ? Des roses des sables, une tarte, une fondue ... ? 😋

You Might Also Like

3 comments

  1. Je n'ai jamais essayé la crème, ça ressemble à une béchamel au chocolat, on va essayer avec ce qu'on a sous la main (margarine sans huile de palme et lait demi écrémé), et une autre fois on fera ta vraie recette.
    Mon 11 ans (le pâtissier de la famille) maitrise la pate à choux depuis 2 ans, il faisait des gougères, des choux à la crème, et récemment il s'est lancé dans les éclairs et religieuses, une tuerie, meilleure qu'à la boulangerie ! Je ne suis jamais loin pour le remplacer pour mélanger, lui donner deux trois conseils comme toi pour qu'il se rende compte à la consistance quand c'est prêt.
    En tout cas merci pour ce beau projet, ça nous donne envie de faire pareil !

    ReplyDelete
  2. Ah la la quels régals. Ta 2e recette ressemble bcp à notre recette fétiche, enfants, que ma maman faisait : la bouillie au chocolat que nous mangions en dessert encore chaude. A vrai dire il n’en restait jamais. Je vais bientôt la faire découvrir à ma fille. Mais la version en crème au frigo est bien pratique, je testerai. Sinon je fais ma mousse au chocolat les jours de houmous ou salade de pois chiche avec le jus des pois chiches (donc sans œufs, elle peut rejoindre la liste des recettes de grève hivernale de la ponte). Et un autre classique ici c’est les petites crèmes chocolat patate douce, seulement 2 ingrédients et 15´ puis frigo. La texture est moins lisse qu’avec de la farine mais c’est délicieux

    ReplyDelete
  3. Pour une mousse de chocolat blanc: 100g de chocolat blanc fondu (même méthode au microonde, avec une cuiller à soupe de crème) et 25cl de crème montée en chantilly (avec de la crème très froide). D'abord détendre le chocolat avec un peu chantilly puis incorporer le reste et laisser prendre au moins une heure au frigo

    ReplyDelete