Une saison de films pour enfants #2

December 29, 2019

Dilili à Paris, notre coup de cœur de l'automne 2019 !

Tous les quinze jours, nous nous retrouvons en famille pour une pause cinéma - parenthèse onirique dans la course de notre semaine. Une heure trente d'évasion. Que nous mettons un point d'honneur à partager tous les quatre - si, pour une raison ou une autre, l'un de nous venait à manquer, nous préférons annuler notre séance, voilà. 😊

Je crois que j'attends ces moments cinéma depuis la naissance de mes enfants ... À chaque âge ses plaisirs, dit-on. Et vivre avec des enfants de 7 et 8 ans, c'est délicieux. Aussi délicieux que les "plateaux-télé" qu'on se prépare pour l'occasion et qu'on déguste avec les doigts. Aussi délicieux que l'entrelacement mous de nos corps relaxés sur le canapé, alors que le feu crépite, que la musique du générique emplit la pièce et que le premier dialogue, le premier paysage, nous transporte vers un autre monde ...

Voilà les longs métrages de notre automne 2019. La sélection est certainement critiquable - et vous verrez : je ne me prive pas de critiquer, parfois, hi hi ! - mais elle a participé, chez nous, à donner son visage à la saison qui s'achève, et chacun des films suivants nous a marqué à sa manière ! ❤

N.B. Suite à des demandes répétées, j'attribue un "âge" à chaque film ; ils n'engagent que moi et ma prudence. Ne vous sentez pas jugés si vous avez montré un film à votre enfant avant l'âge fatidique, car c'est sûr : chaque famille - et chaque enfant - est unique, et il n'y a pas de règles qui s'appliquent à toutes !




Dès 8/9 ans, avec accompagnement.


Prenez le Paris de la belle époque, versez-y un personnage principal ultra-craquant à la sauce Kirikou, et une enquête policière haletante ... Saupoudrez généreusement d'engagement féministe et de moult clins d’œils historiques, et vous aurez Dilili. Quand j'ai compris que le scénario n'allait être qu'un enchainement de rencontres avec les personnages emblématiques de l'époque (parmi eux : Colette, Proust, Sati, et j'en passe !), j'ai craint qu'on ne verse dans le didactique ... Mais non. Michel Ocelot s'en sort avec une légèreté qui n'a d'égale que les jupons de gaze de la belle Sarah Bernhardt ...


Un film subtil, qui n'est pas réservé aux enfants ! Et qui n'est d'ailleurs, sans doute pas un film pour les enfants.

Attention, dans sa deuxième partie, le scénario devient franchement glauque - et le thème de la soumission des femmes est traité sans métaphore, avec brutalité. Les adultes s'en trouveront finalement plus incommodés que les enfants, mais le film nécessite d'être suivi d'une discussion sur la fiction et la réalité et la condition feminine hier et aujourd'hui (ici comme ailleurs).

2. Bébés, Thomas Balmès, 2010.



Dès 6 ans.

Oh, lorsque j'ai vu ce film à sa sortie, j'étais enceinte d'Antonin !! Quelle émotion à la perspective de le faire découvrir à mes "bébés" devenus grands ...


Lorsque je propose un documentaire pour une de nos soirées-cinéma, c'est toujours pareil : les enfants ronchonnent un peu, car enfin, un documentaire n'a pas, a priori, l'attrait d'un film d'animation. A priori. Je peux vous assurer que dès la deuxième minute du film, on n'entendait plus personne rouspéter. Antonin et Louiselle font souvent mention, depuis, de certaines scènes qui les ont profondément marqués, et ont insisté pour prêter le dvd à leurs oncles/tantes/grands-parents. "Tu verras, c'est trop chou, a dit Louiselle. - Et puis, on voyage !", a ajouté Antonin.

4. Arrietty, Le petit monde des chapardeurs, Hiromasa Yonebayash, 2011.



Dès 5 ans.

Que ce film a fait rêver mes enfants ! Voilà un magnifique moment de poésie, un hymne à la nature et à l'amitié. Ce n'est pas, à mes yeux, le plus  réussi des studios Ghibli : je trouve le scénario un peu linéaire, et les bons sentiments des personnages manquent de nuance dans leur naïveté. Reste que l'ambiance est plantée avec brio, les décors et les paysages témoignent d'une maitrise incontestable. Un classique dont il ne faut surtout pas se priver !


Mention spéciale pour la BO délicate signée par la compositrice et harpiste française Cécile Corbel ! ❤

5. Coco, Lee Unkrich, Adrian Molina, 2018.



Dès 7 ans, avec accompagnement.


Coco, notre film d'Halloween 2019 !!

Merci à lui, qui m'a soufflé l'idée d'aller fouiller dans les vieilles photos de famille ...


Grâce à Coco, nous avons joliment disposé sur la table les photos de nos ascendants le soir d'Halloween,  et nous avons parlé de leurs vies. Nous avons allumé une bougie pour chacun de nos défunts - du moins, tout ceux auquel on a pu penser. Il a fallu parfois se creuser la cervelle, retrouver de vieilles anecdotes qu'on croyait oubliées. On a réussi à en allumer plein, des bougies, mais notre objectif est d'en allumer plus l'année prochaine ! Pour cela, il va falloir enquêter auprès de nos anciens ...


Nous avons servi une assiette aux morts, en les servant comme des invités. C'est une manière de renouer avec la pratique antique de l'offrande - et nos morts ont du halluciner devant le menu un peu spécial de ce jour, mais bref. 😁 Le contenu de l'assiette fut enterré au jardin le lendemain.


Et puis, nous avons  visionné Coco, donc. Dont nous avons dégusté les couleurs, le rythme et la musique en même temps que les cochoncetés de rigueur concoctées par les enfants : saucisses-momies et fantômes-chamallows (c'est aussi immangeable que ça en a l'air 😂). 


6. Un conte peut en cacher un autre, Jakob Schuh, 2018.



Dès 7 ans.

Même réalisateur que les savoureux Gruffalo et Monsieur Bout de Bois, et même plaisir - avec une petite pointe d'ironie acide en plus, car ce film-ci s'adresse clairement à des plus grands. J'adore quand l’œuvre d'un artiste grandit en même temps que mes enfants !!


Seul reproche : c'est vraiment, vraiment trop court. On aurait eu assez faim pour un troisième chapitre, sans problème !

6. Ferdinand, Carlos Saldanha, 2018.



À partir de 7/8 ans selon la sensibilité de l'enfant.

Je n'avais pas du tout l'intention de montrer ce film à mes enfants. Ferdinand, à la base, c'est un petit album classique d'une trentaine de pages, dont fut tiré un dessin animé, tout aussi classique, et tout aussi court (à voir absolument dès 5 ans, c'est une splendeur !). Pour moi, l'adaptation du livre a donc déjà été faite, et bien faite. Je voyais mal comment cette petite histoire pouvait être étirée sur 1h30 sans perdre toute sa saveur. Mais lorsqu'un des amis des enfants nous a prêté le DVD, les enfants ont souhaité le voir ...


Bon, je n'ai pas été surprise - enfin si, mais en pire. Passez votre chemin, sauf si vous adorez entendre des accents grotesques dans la bouche de personnages grotesques (sérieusement, on ne comprend qu'un mot sur deux dans certains dialogues !!?). Sauf si vous adorez répondre aux questions de votre enfant concernant la souffrance animale et que vos têtes blondes se passionnent pour les abattoirs.

J'ai trouvé ce film sordide. Dire qu'ils ont osé écrire "Une tonne de fun" sur l'affiche ... 😨

7. La Reine des neiges, Chris Buck, Jennifer Lee, 2014.




Dès 6/7 ans.

Oui, oui, La Reine des neiges.

Non, non, nous ne l'avions jamais vu.

J'attendais que ce soit la saison, et, lorsque mes enfants eurent 7 et 8 ans, un jour où il faisait très froid dehors, voilà : ce fut la saison. 😉

Je n'en démords pas : ce n'est pas, selon moi,  un film pour les tout-petits.

Par contre, j'ai largement revu mes a priori stupides sur cette mega-production Disney, car : j'ai vraiment aimé. Nous avons tous vraiment aimé. De 7 à 45 ans, du grand barbu à la pitchounette, en passant par notre p'tit gars parfois réfractaire "aux trucs de filles", nous avons ri, pleuré, vibré et beaucoup réfléchi. Le seul truc vraiment enquiquinant, dans cette histoire, c'est quand, au milieu d'une scène palpitante, où vous êtes suspendus aux lèvres des personnages : PAF ! Ils se mettent à chanter. Ça casse l'ambiance et les oreilles (Osons le dire, les chansons sont dans l'ensemble complètement nulles).

Pour le reste, j'avais de gros a priori sur le personnage d'Olaf. Rhââ, pourquoi Disney nous inflige-t-il un clown dans chaque film, depuis déjà quelques décennies ? Il faut toujours que les héros se trimballent un personnage qui n'a d'autre fonction que de nous faire rire. C'est d'un lourd !!

Bon. On a adoré Olaf. 😄


Et puis, la problématique du film est très profonde - ma philanthropie me fait dire que son succès vient de là, hein, et pas d'un marketing savamment mené. Ah, la gestion des émotions !! Comment vivre et grandir quand on pense avoir blessé quelqu'un qu'on aime ?

Ajoutez que c'est un film hautement féministe - euh, oui, alors c'est vrai : les personnages ressemblent tous à Barbie, et il s'agit là d'un choix maladroit qui ne colle pas avec le fond, c'est sûr. Tout comme le fait de paver le scénario d'hommes tous plus négatifs les uns que les autres - quand ils ne sont pas machiavéliques, ce sont des imbéciles. En tant que Maman d'un petit garçon, j'aurai aimé que le regard sur la masculinité soit un chouia plus fin ... Mais enfin, on ne peut pas trop demander à une méga-production Disney, hein ?

Bref, depuis deux semaines, Louiselle braille qu'elle est libérééééeee, délivrééééeee et qu'elle ne mentira plus jamais-hé-hé. Et moi, j'ai cette impression étrange que nous sommes rentrés dans la norme. 😅

8. Klaus, Sergio Pablos, 2019.



Dès 7 ans - Attendez 8 ans si votre enfant est impressionnable.

Ah, THE film de Noël 2019 dont on nous a suffisamment rebattu les oreilles pour que je l'imprime en mémoire et pense à le proposer aux enfants. Personnellement, j'ai trouvé l'histoire un peu tirée par les cheveux et dépourvue d'originalité et de poésie. Mais Antonin et son Papa ont vraiment beaucoup aimé - Louiselle est restée plus mitigée. L'ambiance générale est assez lugubre, même si le scénario nous mène, pas à pas, vers le mieux. Pour le reste, le graphisme est archi-soigné (en particulier certains décors, travaillés jusqu'à la maniaquerie, sont à couper le souffle), et l'animation, irréprochable. 


Qu'en avez-vous pensé, si vous l'avez vu ?


Merci de continuer de m'indiquer vos coups de cœur et ceux de vos enfants, 
vous voyez que j'écoute vos conseils, hein ?! 😉

Allez y faire un tour si vous manquez d'inspiration ! 😘

Bonnes séances à tous !!

You Might Also Like

13 comments

  1. Dilili à Paris... Un enchantement ! Je serais bien navrée de le faire découvrir à mes filles sur un petit écran tant ça serait du gâchis, j'ai cru comprendre que vous étiez bien équipés pour une projection maison, pour ma part une fois qu'elles auront l'âge je crois que je surveillerai les programmes des cinémas.

    Dans la reine des neiges, j'aime particulièrement que le "geste d'amour" qui doit lever la malédiction soit un geste donné et non reçu (et qu'il ne s'agisse pas d'un amour "romantique", je ne sais pas s'il y a un mot pour décrire l'amour entre amoureux)

    ReplyDelete
    Replies
    1. Oui, j'ai la même analyse que toi sur la Reine des neiges ! :-)

      Et oui, nous sommes bien équipés ! Le point négatif, c'est que du coup, on ne se motive pas assez souvent pour aller au cinéma, on est trop bien chez nous ! (On va quand même essayer d'aller voir la reine des neiges 2 cette semaine pour faire marcher notre cinéma local)

      :-)

      Delete
  2. Du coup, tu ne regardes pas de films ? Que des animations ou des documentaires ?

    Enfant, j'avais adoré voir "le ballon rouge" et "crin blanc" j'avais 6/7 ans
    Il y a surement d'autres films anciens ou récents à voir à cet âge.

    En primaire, nous avions une scéance pour Noël avec un vrai projecteur à bande. On voyait toujours un long métrage et quelques courts métrages commiques ("charlot" et "l'arroseur arrosé" sont mes souvenirs les plus marquants)

    Ma fille (5,5 ans)aime les vieux Disney (on a regardé "Oliver et cie" ces vacances), mais aussi les nouveaux (on a été au cinéma voir la reine des neiges 2, bon, ça vaut pas le premier, mais elle a aimé.

    J'aimerais beaucoup emmener mon garçon (2 ans en février), mais je n'ai pas encore trouvé de courts de son âge en salle. Pas grave, y a le temps.

    Sinon j'adore ta sélection, surtout que j'en connais peu, ça va me donner des idées

    ReplyDelete
    Replies
    1. Si, si on regarde des films aussi, mais forcément, puisqu'une saison ne comporte que 8 quinzaines ... Et bien on ne peut pas tout voir. :-)

      D'autant que je ne planifie pas, on se laisse porter par nos trouvailles à la médiathèque, ou les Dvd qu'on nous prête ...

      Le ballon rouge et Crin blanc font partie de ma liste d'envie et figurent depuis longtemps sur mon tableau Pinterest ! Tu verres qu'il y en a pas mal d'autres, mais je pense que les prochains films chez nous seront un cycle Chaplin ... Cela fait plusieurs mois que j'essaie de les caser, ce sera sans doute pour cet hiver !

      :-)

      Delete
  3. Bonjour, j'ai trouvé que Dilili etait magnifique soit, mais vraiment très très glauque, pas du tout (du moins encore peut etre?) adapté pour les plus jeunes. Il y a là quelque chose qui me dérange, le thème de la soumission des femmes, de leur assujettissement par les hommes... Et le personnage du conducteur du triporteur, je me suis demandé jusqu'à la fin s'il ne trempait pas dans cette affaire sordide tant il est étrange, blafard... Pourquoi s'intéresse t-il à cette petite fille? 🤔 finalement ? Bref, pardon pour cette critique qui va à l'encontre du mouvement principal rencontré par ce film mais ce fut une réelle déception ici 😔

    ReplyDelete
    Replies
    1. Ah, mais tous las avis dont dans la Nature ! :-)

      Et puis, il y a du vrai dans ta critique. Moi aussi j'ai ressenti le côté glauque +++, mais je crois que mes enfants l'ont ressenti autrement ... Néanmoins ton retour m'enjoint à augmenter l'âge "conseillé" ... Pas sûre au final que ce soit un film "pour enfant" ! :-) (mais faut-il ne montrer aux enfants que des films pour enfants ?)

      Delete
  4. Nous avons regardé "Epic" le 31 pour "tenir" jusqu'à minuit en vacances. Je vote pour Ariety et Ponyo aussi. La gommette est rentrée de chez ses grands-parents en me disant qu'elle avait vu un super film avec son papy....j'avoue que je n'y aurais JAMAIS pensé..."E.T"! Avec du recul je me dis, et bien oui, j'avais aimé aussi à son âge (8ans).
    Pour le réveillon de Noël, nous étions "privés de veillée" sur la paroisse alors j'ai commandé "L'étoile de Noël", nous avons beaucoup aimé!
    Maintenant, c'est pause! Trois films en quinze jours...mais on regardera un Astérix(un vieux!)en janvier.
    Bons films chez vous et belle année 2020!

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merci pour ces idées, je note, je note !! (Et je ne connaissais pas Epic !)
      Très belle année à toi et à ton adorable famille ! <3

      Delete
  5. Bonjour,
    Je recopie mon commentaire précédent car je pense que j'ai fait une fausse manip et l'ai supprimé...
    Je voulais aussi conseiller la série "Fifi Brindacier", pas en animation mais en prises de vues réelles. Nous l'aimions beaucoup quand nous étions petites ma soeur et moi. Ça a un peu vieilli mais l'atmosphère est chouette et Fifi est impertinente à souhait.On peut trouver tous les épisodes sur youtube (https://www.youtube.com/watch?v=_pw609iamV0)en qualité très moyenne mais la série existe aussi en dvd. Je viens de voir qu'ils ont été réédités en 2014, apparemment dans une version expurgée de certains éléments racistes (utilisation du terres "nègres", mime d'un chinois en bridant ses yeux...) La série date de 1969...

    Sinon, pendant les vacances, nous avons regardé en famille "Minuscule. La vallée des fourmis perdues" et tout le monde a passé un bon moment, les adultes, les cousins de 6 ans et ma fille de 4 ans et demi bien fait ! C'était un chouette moment de partage.

    Merci pour toutes ces belles recommandations !

    ReplyDelete
    Replies
    1. Oh, merci pour cette référence, je ne connaissais pas la série Fifi Bri,ndacier de 1969 ... Quel régal ce doit être ! Malheureusement, on a du mal à caser du temps "série" par ici (aussi bien pour adultes que pour enfants), c'est tellement chronophage ! Mais je garde cette idée sous le coude !
      Nous aussi on avait beaucoup apprécié Minuscule, on avait été voir le 2 au cinéma, c'est un chouette souvenir ! <3 (Certains d'entre nous avaient même préféré le 1 au 2 !)

      Delete
  6. Ici nous avons vu Pachamama, Klaus et revu Maman j'ai raté l'avion (enfin vu tout court pour mon deuxième). Nous avions essayé ET mais la musique les a trop impressionné et nous avons arrêté après quelques minutes. J'espère aussi pouvoir leur montrer plusieurs Chaplin que j'avais adoré à leur âge. Bon pour La reine des neiges je suis du même avis, nous avions bien aimé mais mes enfants n'ont pas envie de voir le 2...
    Justine Eff

    ReplyDelete
  7. Rhoo, je viens de regarder la bande annonce du film sur les bébés. C'est vrai que c'est trop mignon. Je ne suis pas fan de bébés (quand ce ne sont pas les miens), mais je dois avouer que là, ça fait craquer 😄. Je note.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Bonjour Agnès !
      C'est un film incroyable ! A travers les bébés, c'est l'humanité toute entière qui en est le vrai sujet, je trouve. <3

      Delete