Râler nous éloigne des autres

January 09, 2021

 
Cet article fait partie d'une série 
Rendez-vous en fin d'article pour le sommaire complet ! 
 

Le gros problème, quand nous râlons, c'est que  notre irritabilité - comme un virus - est neurologiquement captée par chaque personne qui entend notre voix ou voit notre visage. Nos plaintes sèment le mécontentement autour de nous ; notre monde tout entier se teinte de négativité.
 
J'imagine cela un peu comme la série Stranger things ou les Legos Hidden Side 😄 : nous vivons dans un monde, disons ... "normal", certes complexe, avec ses conflits et sa logistique ... Et puis, la râlerie déboule, et jette sur notre environnement un voile épais de pensées négatives, qui s'auto-alimentent, qui nous engluent, dont nous ne pouvons plus sortir ! C'est la bascule : cela ressemble à notre vie, nous voyons nos proches, nos défis quotidiens - mais tout est distant, pollué, désincarné. Vite, vite, retournons dans le "vrai" monde, celui de la tendresse et des relations authentiques !! Arrêtons de râler !! 😄
 
Nos râleries font fuir les Autres. C'est sain, quand on y pense : Autrui, assailli par ma négativité tentaculaire, s'échappe. S'éloigne. Les enfants sont particulièrement performants dès qu'il s'agit de survie : leurs jeunes êtres ne peuvent s'encombrer de nos problèmes, ils ne peuvent se laisser étouffer, ils doivent vivre ! Certaines familles ressentent une perte d'intimité entre leurs membres, sans comprendre l'origine de cette distance ... Et si, en cessant de râler, je constatais que mon enfant devient plus accessible ?

L'enfant choisit la vie - c'est dans son essence. 
 
Suivons-le dans cette voie ! 😊


You Might Also Like

1 comments

  1. Mais tu réponds à mes questions sur TOUS les sujets! Suite à un grave problème familial, j ai hésité à en parler à mes enfants. Quand je m y suis résolu, ils ont catégoriquement refusé la discussion, ce qui m a beaucoup questionné. Cette phrase "les jeunes êtres ne pouvent s encombrer de nos problèmes, ils ne pouvent se laisser étouffer, ils doivent vivre" me parle beaucoup! Oui, c est exactement ça!

    ReplyDelete