Découvrir le tableau périodique en s'amusant !

September 03, 2020



Voici donc où nous en sommes : par le biais d'un magnifique livre emprunté par hasard à la bibliothèque, Antonin s'est pris d'intérêt pour les éléments du tableau périodique. On me l'aurait prédit deux mois auparavant que je ne l'aurais pas cru. Et je n'aurais pas cru non plus que j'allais acheter deux livres pour adulte sur le sujet et me plonger dans ces lectures que j'allais trouver délicieuses. 

La vie est incroyable. 😊

À ce stade de notre parcours, je me suis mise à cogiter. Vous me connaissez : impossible de s'en tenir à ces lectures, aussi ludiques et exhaustives soient-elles. Je voulais proposer aux enfants une activité qui passe par les mains. Quelque chose qui leur fasse sentir de l'intérieur la double magie du tableau de Mendeleïev qui, non seulement classe les éléments selon leurs propriétés physiques, mais permet de surcroit de prédire avec certitude l'existence d'éléments inconnus ! Avant même que nous les découvrions, Mendeleïev fut capable de dire : "Cet élément-ci existe , il réagit ainsi avec d'autres et se présente comme ça."

La magie du tableau périodique, c'est sa logique !!

En fouillant sur Internet, j'ai trouvé le jeu de mes rêves, celui-là même que j'aurais certainement conçu si je ne l'avais trouvé tout fait - merci Sunrise Science !

et voici comment l'introduire auprès de vos têtes blondes (Idéal 8/12 ans) :
 

Prérequis : il est important, avant de faire ce jeu, que l'enfant ait développé quelques connaissances de base sur le tableau périodique - par exemple, en feuilletant le merveilleux ouvrage dont je vous parlais hier, mais moi je dis ça, je dis rien, hein !! 😄

Cependant, ne claironnez pas, au moment de présenter l'activité, qu'elle ait un quelconque lien avec le tableau de Mendeleïev. Vous le glisserez en cours d'enquête - et peut-être que votre enfant s'en apercevra tout seul, d'ailleurs.

En amont, vous avez imprimé et découpé les petits personnages du jeu, en prenant soin d'en écarter ceci qui doit l'être :
Lui, là ! Celui qui est entouré, c'est lui qu'il faut mettre de côté !! 😊

Distribuez toutes les autres cartes-personnages à votre enfant, et laissez-le les manipuler librement, sans consigne. La réaction est immédiate : "Oh, ils sont trop bizarres, ces bonhommes ! Regarde, celui-là, il est gros, et celui-ci tout maigre ! Mais sinon, ce sont exactement les mêmes ... Ah, non, sauf les cheveux ... Et celui-là à un bras de plus ! Ce troisième-là, il est de la même famille, ils ont le même t-shirt !..."

Etc. La même frénésie que celle d'un chimiste face au monde complexe des atomes. 😂

C'est le moment de prendre un air gourmand, car vous allez raconter une histoire. Cette histoire, la voici :

"Mes enfants, l'heure est grave ! Vous avez devant vous les portraits des plus grands criminels que la Terre ait jamais porté ! Les plus grands méchants ! Les plus affreux ! Et le pire, vous savez ? C'est qu'ils sont tous cousins ! Voire frères. Comme les Dalton. Une vaste famille de méchants, ils ont ça dans le sang, ils sont aussi laids que méchants !

Heureusement, la Police les a tous attrapés. Dès que la Police en attrape un, elle le prend en photo, et ce sont ces photos prises par la Police que vous avez devant les yeux. N'est-ce pas qu'ils sont laids, ces affreux ?

Seulement, voilà : il en manque un. Le plus affreux des affreux, comme Jo Dalton mais en pire, réussit encore et toujours à échapper à la Police. Vous savez pourquoi ? Parce que la Police ne sait pas du tout à quoi il ressemble ! 

Votre mission, si vous l'acceptez : dresser un portrait robot de l'affreux Jojo manquant. Ce que la Police n'a pas remarqué, c'est qu'en observant attentivement tous ses frères, on peut déduire exactement l'apparence du fugitif. 

Vous êtes prêt à relever ce défi ?"


Avec une telle introduction, il ne faut pas plus de trois secondes pour entrer dans le jeu. Les enfants commencent à regrouper les personnages selon leurs caractéristiques.

Lorsqu'ils commencent à piétiner un peu, estimant peut-être le tri achevé, invitez-les à affiner. 

Comment ranger ces personnages de manière parfaitement logique ?

Si seulement nos bonshommes étaient des nombres, cela serait facile ! 


Je ressors alors mon tableau numérique, imprimé chez Fofy à l'école il y a bien longtemps, et que j'utilise à présent pour mes élèves. Si je me doutais qu'il servirait encore à mes enfants ! 😄

Nous l'observons : comment les nombres sont-ils rangés ?

"Dans l’ordre, dit Antonin.

- Du plus petit au plus grand", précise Louiselle.

Avec mon étayage, ils formulent le fait qu'un nombre est toujours précédé par un nombre plus petit que lui (n - 1) et suivi d’un nombre plus grand (n + 1).

"Mais, remarquè-je,il y a aussi une logique dans chaque colonne, vous voyez ? 

- Ben oui, dit Louiselle, tous les nombres de cette colonne se terminent par 5. 

- Et tous les chiffres des dizaines se suivent : 15, 25, 35 ... C'est dans l'ordre.", achève Antonin.


Il s'agit de faire pareil avec ces drôles de personnages. Nous n'avons qu'à commencer par les ordonner en lignes, de manière à ce que chaque petit homme diffère du suivant par une seule caractéristique.

Si l'enfant est bloqué, on peut lui dire simplement :

"Quel est le personnage le plus simple ?

- C'est celui-ci, c'est le plus maigre, il n'a qu'une antenne et un doigt.

- C'est donc le premier de la ligne. Peux-tu ranger tous les personnages de sa famille à côté de lui, en partant du plus simple et en allant vers le plus complexe ?

Très vite les premières lignes se dessinent, et l'enfant commence à réfléchir "en colonne" aussi. 

Petite difficulté, qu'il faudra peut-être soulever si elle gêne l'enfant : il remarquera rapidement que la première ligne n'a pas le même nombre de cartes que les autres. Peut-on l'admettre ? Cela ne nous rappelle rien ?


Un rapide coup d’œil au tableau périodique permet à l'enfant d'achever sa présentation s'il doutait un peu. Il comprend à ce stade où nous voulons en venir !!! 😁

Et que constate-t-on ? Il y a un espace manquant ! C'est celle de l'affreux Jojo, bien sûr ! Qu'à cela ne tienne, si le classement est bien fait, l'enfant est en mesure de dessiner son portrait robot ...


Merci à lui ! La Police a pu, grâce à ce portrait, attraper le criminel ... dont voici la photo, la vraie. Alors, est-elle conforme en tous points au portrait réalisé ?


"Antonin, s'exclame Louiselle, tu as oublié de dessiner les doigts ! C'est super important, le nombre de doigts !!" 😄

On y est presque ...

On demande à l'enfant d'expliciter à voix haute les relations existant entre les éléments chaque ligne, et celles de chaque colonne : cela permet de corriger d'éventuelles anomalies ou inversions ... Notez que certains enfants construisent le tableau à la verticale au lieu de le faire à l'horizontale sans que leur classement soit "faux" pour autant ... Cette présentation en longueur est une convention, un choix pratique résultant du nombre d'éléments et de leur disposition !

Bien sûr, on prend le temps d'admirer le travail achevé - que je n'ai pas pris en photo, zut, mais vous avez le corrigé en début d'article ! 😊

Le temps d'un jeu, l'enfant a déployé, à son niveau,  la même logique que le grand Dmitri Mendeleïev. ❤

J'adore !!! 😍😍😍

Qu'en pensez-vous ? 😊

You Might Also Like

7 comments

  1. Les premières molécules que mes enfants ont rencontrées, ce sont les "grains" de coquillettes du beau livre "Comment fabriquer son grand frère". Vous vous souvenez? Puis nous avons parlé des atomes plus en détail à partir du premier grand récit Montessori, celui sur la naissance de l'univers. Tout ceci nous avait mené au tableau périodique, chez nous aussi. Comme vous, j'avais fait des recherches sur Internet mais sans tomber sur cette merveille que vous avez dénichée là! Merci de non seulement partager votre trouvaille mais aussi de nous guider pas à pas dans la logique du jeu. C'est extraordinaire de réellement faire sentir aux enfants le côté prédictif du tableau des éléments. Tellement plus fort que de se contenter de le leur énoncer (ce que j'avais fait d'une voix pleine d'enthousiasme, tout en me rendant compte que mes enfants n'étaient pas vraiment marqués par cette propriété extraordinaire du tableau...)

    ReplyDelete
    Replies
    1. Oh, oui, "Comment fabriquer un grand frère", quelle merveille! J'en parlais ici, d'ailleurs : http://www.mercimontessori.com/2018/04/biblioklipop-trois-beaux-livres.html

      Oui, j'ai trouvé ce jeu tellement pertinent, moi aussi ! c'est vraiment le genre d'activité que j'aime proposer !! <3

      Delete
    2. Oui oui "Comment fabriquer son grand frère" !!! Ce livre fait partie des pépites dont je prends note en suivant votre blog et que j'essaie de ressortir au moment adéquat pour mon loupiot ! On l'a acheté l'année dernière et à 5 ans c'est maintenant un de ses livres préférés, vraiment !
      Ce livre sur les atomes va rejoindre la liste ... pour plus tard ...

      Delete
  2. Ps : je suis aussi très intéressée par un récapitulatif sur la façon d'enseigner les tables de muliplication. Ma fille suit une scolarité en milieu anglophone et on ne lui a toujours pas proposé de les apprendre par coeur (alors qu'elle entre dans l'équivalent du CM1)!

    ReplyDelete
  3. Absolument génial !
    Chez nous aussi, nous aimons beaucoup le livre à rabats d'Usborne. Comme pour toi, mes enfants m'ont donné une seconde chance pour comprendre et aimer les sciences. Mais, il faut que tu le saches, tu y es aussi pour beaucoup ! Je pense entre autre à tes articles très clairs sur la matière, sur l'énergie, sur la transformation de l'énergie … Quels régals ! Merci infiniment pour ce partage et pour tous les autres …
    J'en profite pour réagir à ton billet « réflexion estivale » : oh non !!! Pitié Elsa ! N'arrête pas d'écrire !!!
    En réalité, je comprends bien ce que tu exprimes et je ne peux que te dire ma reconnaissance pour chaque article. Notre famille IEF te doit beaucoup. Tes lecteurs savent bien que la qualité de tes articles dépend aussi de ta qualité de vie. Prends soin de toi !
    (mais quand même … elle m'intéressait bien cette chasse au trésor au talkie-walkie:P

    ReplyDelete
    Replies
    1. Oh, mais quel message adorable, qui illumine ma journée ! Ce genre de retour me nourrit et me donne le courage de continuer à partager, je dois bien l'admettre, même si c'est un peu égoïste !! :-D

      Bon, je vais partager rapidement notre chasse au trésor dès que possible. J'espère juste qu'elle ne te décevra pas ... C'est juste une chasse au trésor classique, seule la forme diffère un peu. Je la poste la semaine prochaine !! <3

      Delete