Mon cahier de plumes (printable)

August 29, 2021

 
C'est plus fort que moi. Le rush de pré-rentrée est à son comble, mon agenda explose littéralement, j'ai tout un tas d'article en souffrance pour ce blog depuis le début de l'été, mais : les oiseaux sont en train de muer.

Vous aussi, j'en suis sûre, vous avez ramassé tout un tas de jolies plumes ce mois-ci, hein ? 😊

Savez-vous pourquoi la plupart des oiseaux muent en été ? Il y a à cela trois raisons principales :

1. D'abord, la mue est couteuse en énergie. Mieux vaut pour l'oiseau qu'elle se fasse à une période où il ne manque pas de nourriture.

2. Ensuite, et bien évidemment, le nouveau plumage sera plus efficace contre les frimas de l'hiver à venir. Les chaleurs de l'été permettent à l'oiseau de supporter d'avoir quelques épaisseurs en moins en attendant la repousse ...

3. Enfin, les oiseaux migrateurs ont besoin d'un équipement tout neuf pour entreprendre leur voyage. Quand on observe les traces d'usure sur certaines de nos trouvailles, on comprend qu'elles n'étaient plus guère opérationnelles pour le long court !


Bon, ramasser des plumes, c'est bien joli, mais ensuite, il faut bien les ranger quelque part, hein. J'ai modélisé il y a quelque temps un petit classeur "spécial Ptérophilie" (c'est le doux nom des collections de plumes d'oiseaux, oui !), et je le partage aujourd'hui, en espérant qu'il profitera à d'autres familles !



Après deux pages (dont une de couverture) plutôt techniques, tout le cahier s'organise de la même manière :


1. Une double page par oiseau : En tout, dix oiseaux sont représentés dans le cahier. J'ai choisi de faire figurer les plus courants - car les enfants ramassent plus de plumes de pigeon que de gypaète barbu (hélas !). De même, je privilégie ici les gros oiseaux, dont les plumes sont plus faciles à dénicher et à identifier.

2. Chaque double page s'organise de la même façon :

- Un coloriage réaliste, permettant à l'enfant de s'approprier le plumage de l'oiseau étudié.
- Une photo de l'oiseau concerné, qui sert de référence pour le coloriage.
- Le nom de l'oiseau, en gros.
- Un exemple authentique de collection de ses plumes.

En face :
- J'ai laissé beaucoup de place pour que l'enfant colle ses plumes.
- Je rappelle les éléments à faire figurer pour chaque trésor : type de plume, taille de la plume, date et lieu de sa découverte.
- En bas de page, je glisse une astuce permettant d'aider à l'identification, issue de mon expérience personnelle (veuillez noter que je ne suis pas une spécialiste 😊).


Nous avons choisi de glisser ces feuilles dans des pochettes plastifiées, qui remplissent un classeur. Le classeur est vraiment idéal, car il permet de remanier son classement au fur et à mesure des ajouts. On peut intercaler des coloriages ou des dessin d'oiseaux, détacher une page pour l'emmener dehors pour une observation in situ, par exemple.


Une épaisse pochette à zip prend place à la fin de notre classeur. Elle est super pratique pour entreposer toutes les plumes en attente d'identification, et qui donneront lieu à de nouvelles pages ...
 
 
Merci de me laisser un petit mot si ce support vous est utile, cela me fera très plaisir !! 😊

 

You Might Also Like

15 comments

  1. ❤️❤️❤️
    Quelle idée formidable ! Je vais de ce pas imprimer, on est justement revenus de notre dernière balade avec une tonne de plumes, principalement du corbeau, du pigeon et du merle mais je (nous) ne désespère pas d’en trouver de plus exotiques. Les filles vont garder l’oeil ouvert pour compléter la collection, cela va pimenter les prochaines promenades. Et pour info Fibonacci a eu un succès retentissant ici, on a dû refaire le tour de magie une bonne vingtaine de fois 😂. Merci comme toujours de partager toutes ces bonnes idées malgré le rush de la fin de vacances

    ReplyDelete
    Replies
    1. Oh, mais : MERCI pour ce double retour, ça me fait vraiment plaisiiiir !! <3

      Delete
  2. Merci beaucoup pour ce partage qui va être très utile à notre petit collectionneur de plumes! Delphine

    ReplyDelete
  3. Merci beaucoup pour ce partage qui va être très utile à notre petit collectionneur de plumes! Delphine

    ReplyDelete
    Replies
    1. De rien, Delphine, je suis enchantée si cela sert !!

      Delete
  4. Bonjour,
    Quelle idée merveilleuse!
    Bravo pour votre travail.
    Ce cahier va beaucoup plaire à mes enfants. Ils ramassent souvent des plumes lors de nos balades.
    Nous en avons toute une collection mais ne savons pas forcément à quels oiseaux elles appartiennent ni comment les ranger.
    Votre cahier va beaucoup nous aider à pouvoir enfin les trier.
    Merci beaucoup pour ce partage et pour votre blog en général, qui regorge d'idées merveilleuses.
    Nous faisons l'ief et c'est chouette de trouver des idées d'activités.
    ❤️❤️❤️

    ReplyDelete
    Replies
    1. D'autres pages (avec d'autres oiseaux) viendront, et puisque l'idée de ce cahier semble plaire, je les partagerai ! Après, une fois lancés, les enfants peuvent fabriquer leur propres double-pages sur le même modèle en fonction des plumes de leur collection ... Bref, c'est une idée en fusion dans nos esprits en ce moment, et je suis ravie que nos fantaisies trouvent un écho chez vous !! <3 <3

      Delete
  5. Merci beaucoup pour ce partage, j'étais justement en train de réfléchir à un "herbier" de plumes ! Est-ce que vous avez un livre fétiche pour reconnaitre les plumes les moins courantes ?

    ReplyDelete
    Replies
    1. Bonjour Laetitia* !

      J'avoue : pour l'identification des plumes, je m'appuie principalement ... sur ma Maman, qui m'enseigne beaucoup de choses sur les oiseaux et dont la science me fascine (elle est ornithologue). Pas de livres donc ... parfois quelques sites Internet, mais je trouve qu'ils prêtent vite à confusion et que rien ne vaut l'expérience d'une personne qui sait !

      J'ai cependant entendu beaucoup de bien de ce livre-là : https://amzn.to/3sUIf8x

      La collection est toujours exigeante, parfois très (trop) technique, mais c'est LA valeur sûre en guide Nature.

      Ceci dit, celui-là, je ne le connais pas ! Je vais voir si je peux l'emprunter pour vous en faire un retour !!

      Dernier point : quand on cherche à identifier, on se trompe. Les enfants se trompent souvent, parfois de façon évidente pour moi - ils ont TROP envie que cette plume-là soit extraordinaire, et ils inventent des indices ! Mais je pense que ce n'est pas très grave. L'important pour nous, c'est d'observer, de trier, et de rêver ... S'il y a deux trois erreurs, elles ne feront de mal à personne ... ;-)

      Delete
  6. Merci pour cet outil. Je devrai adapter à notre réalité nord-américaine mais l'idée est sensas!
    Bien hâte de mettre à profit ici.

    ReplyDelete
  7. Belle idée comme toujours!!
    Petite anecdote, nos poules muent en toute fin d'automne souvent au mois de décembre. Ca me fait toujours mal au coeur de voir mes cocottes à poil enfin à peau alors qu'il fait froid dehors! (et qu'est ce qu'elles sont moches sans leurs plumes ;-) La première année on s'est vraiment inquiétés! Maintenant on sait que c'est normal mais j'avoue ne pas trop comprendre pourquoi elles ne s'occupent pas de ça en septembre quand il fait encore un temps potable ;-)

    ReplyDelete
  8. Ce cahier est vraiment super ! Il va beaucoup plaire à mes enfants qui ramènent cinq kilos de plumes à chaque balade ;) Merci beaucoup !

    ReplyDelete
  9. Super, j'ai justement des plumes de 15 ans d'age que je voulais classer avec les enfants !

    ReplyDelete
  10. Comme d'habitude, vous allez bien plus loin que nous... nous avions juste fait comme un herbier : une plume=une page (ou presque) avec le nom de l'oiseau si on l'avait identifié. Nous allons compléter.

    ReplyDelete
  11. Merci pour ce partage. c'est super!
    Pourrais-tu envoyer le document modifiable afin que l'on puisse en créer d'autres?
    coté Grenoble, on a énormément de tourterelles turques et on a déjà plein de plumes en stock...

    ReplyDelete