Bibliok'lipop : Invitations au voyage

February 21, 2021


Invitation au voyage. [Avec ou sans réf. à Baudelaire] Incitation à l'évasion par le voyage et au fig., par le rêve, l'imagination. 
Proverbe. Les voyages forment la jeunesse. 
Dictionnaire Larousse
 
J'ai commencé le présent article l'été dernier, le jour où j'ai compris, je crois, que 2020 ne serait pas l'année du voyage. Pourquoi ne l'ai-je pas publié avant, alors qu'il était là, tout écrit, tout complet, avec photos et tout, dans mes brouillons ?? Peut-être s'agit-il d'un acte manqué. Sans doute une part de moi croyait que bientôt, très bientôt, demain, les frontières de nos vies se rouvriraient que nous pourrions à nouveau nous évader - ne serait-ce qu'au gymnase du quartier.

J'espère ne pas porter la poisse si j'écris aujourd'hui que 2021 ne sera pas, non plus, l'année du voyage. Je ne crois plus aux "bientôt, très bientôt, demain", et j'avoue que la morosité ambiante commence à me grignoter. Nul doute que nous avons tous besoin de livres pour pallier le manque et nous échapper en imagination !!!

En voici dix parmi nos plus chers coups de cœur familiaux, et soyez gentils : communiquez-moi les vôtres, et grâce à vous nous voyagerons ... dans nos rêves ! ❤
 


Les Oniriques :

 
Âge indicatif : 8/12 ans


"Si tu veux me voir, il faudra te retourner."
 
Je sais, c'est de la triche, puisque je vous ai déjà parlé de ce superbe roman ICI. Mais depuis, le voyage s'est poursuivi, et nous avons lu le tome deux. Le procédé stylistique employé par Mourlevat est vraiment intéressant, puisque le deuxième opus ne raconte pas la suite de l'épopée de Tomek, non. Il reprend l'histoire du même voyage, mais raconté cette fois du point de vue du deuxième personnage principal, Hannah. À noter que le premier tome était rédigé à la troisième personne, même si le point de vue était clairement interne - tout était vu à travers les yeux de Tomek. Ici, tout est en "je" et le changement de narrateur a quelque peu perturbé Louiselle au début du récit. 

Nous avons trouvé, plus généralement, le deuxième tome plus complexe que le premier - un an sépare les deux parutions, on sent que Jean-Claude Mourlevat prend en compte le fait que ses lecteurs aient grandi.
 
A noter : il existe une édition "intégrale", réunissant les deux ouvrages, ainsi qu'une adaptation BD que mes enfants ont lu la semaine dernière et qu'ils ont appréciée. Je n'ai pas eu le temps de la lire encore, mais je sais, par Louiselle, que certaines images peuvent effrayer les plus jeunes - La Damoiselle ne conseille pas avant 8 ans, et préconise de lire le roman avant. 😊
 
Anne Brouillard, 
L’École des Loisirs, coll. Pastel, 2016/2019 
Roman graphique
Âge indicatif : 8/12 ans


"Il est presque trop fort, ce silence. Il n'est pas le même qu'au bord du Lac Tranquille ..."

Ami Montessoriens, passez votre chemin - seulement voilà, vous loupez quelque chose. Nous sommes clairement ici dans un univers fantastique. Oui, c'est vrai, un chien qui parle, ça n'existe pas. Les magiciens non plus, d'ailleurs, à ce qu'on raconte.

Amis Waldorfiens, foncez tête baissée, ces grands et lourds volumes aux mystères de grimoires sont faits pour vous. Mais pour entrer dans le monde d'Anne Brouillard (comme dans celui de Sendak ou de Ponti), il faut avoir garder son âme d'enfant, sans quoi, on reste à la porte. Si c'est le cas, vous vous consolerez en explorant les détails innombrables des illustrations et en étudiant les dessins techniques. Oui, oui, techniques : cartes de la contrée, bateau en coupe plus vrai que nature ...

Ah. Il s'agit peut-être d'un livre montessorien, finalement. 😉
 
Acte Sud, 2019
Bande dessinée
Âge indicatif : dès 8 ans, ados, adultes 

 
"J'étais sûre que vous existiez.
 
- Super, mais fais plutôt comme si on n'existait pas."
 
Conseiller Les Vermeilles, c'est une prise de risque ! 😄
 
Je l'ai découvert grâce à mon bibliothécaire, qui l'avait rapporté du dernier festival d'Angoulême, et qui me faisait part de sa perplexité : à qui ce livre s'adressait-il ? Je lui avais promis de lui donner mon avis en embarquant l'ouvrage - mon homme et moi avions adoré Rosalie Blum, du même auteur,  et j'étais à peu près sûre de passer un bon moment. J'ai dégusté ce livre dense à petite lampée, puis mon homme l'a dévoré, et enfin, les enfants ...  sont littéralement tombés dedans ... !, et ne l'ont plus lâché pendant plusieurs mois. J'ai dû prolonger l'abonnement deux fois, ils ne voulaient pas le rendre !! 

J'ai rassuré mon bibliothécaire : ce livre (barré) aux allures de Pays des Merveilles, a son public, assurément. En ferez-vous partie ? 😉

Les véridiques

 
Gopal Dagogno, Gwenaëlle Abolivier, 
A dos d'âne éditions, 2012.
Biographie
Âge indicatif :  8/14 ans
 
"J'ai su courir avant de savoir marcher."

Nous avons dégusté ce livre, Antonin et moi, à raison d'un chapitre par jour, et ce fut un magnifique moment de complicité. Nous sommes sortis tous les deux profondément ébranlé par l'énergie de cette femme et le Damoiseau, 9 ans à ce moment-là, a été très impressionné par sa soif d'aventure et ses fugues à répétition !
 
Cette mini-biographie au style vivant n'hésite pas à faire des allers et retour dans l'histoire de la grande exploratrice pour plus de rythme. Les illustrations à l'encre, d'une sobriété conforme à la vie d'exception de l'héroïne, invite à la contemplation et suggère avec brio les paysages et les visages.

Un petit bijou qui donne la bougeotte !
 
Fred Bernard, Julie Faulques,
 Nathan, 2016,
Album
Âge indicatif : 5/10 ans
 
 
"C'est plus facile d'attraper un bébé qu'une grande girafe, mais il faut courir vite quand même !"

J'étais assez tiède lorsque les enfants ont glissé cet album dans notre panier : encore l'histoire glauque d'un pauvre animal auquel on impose un destin qui n'est pas le sien ...

Mais j'ai refermé le livre avec un sentiment délicieux. D'abord les illustrations sont merveilles - et la couverture ne rend pas hommage à leur finesse, il faut OUVRIR ce livre ! Ensuite, l'histoire est très intelligemment menée : des faits objectifs, rien que des faits objectifs. C'est un livre d'Histoire, qui ne juge ni ne gausse, mais présente avec simplicité un autre monde, celui du passé. Un monde étrange, remplis d'animaux fabuleux, de rois exotiques, de déserts et de tempêtes ... 

Cet album est surtout une formidable invitation à faire de plus amples recherches sur cette épopée ! Vous partirez d'Afrique, vous arriverez en Europe, mais en chemin, vous vous égarerez sans doute au pays de la curiosité !

Elise Fontenaille, Sandrine Thomenn
Gallimard Jeunesse, 2018.
Album
Idéal 8/12 ans.


"Et puis, les hommes en noir ont envahi la cité. Ils ont répandu la terreur, obligé toutes les jeunes filles à ne plus aller à l'école, à ne plus sortir et à porter ce long voile noir affreux qui couvre même les yeux et qu'on appelle le niqab. Alors, Samarkand a décidé de s'enfuir avec ses filles, une nuit, sans tarder."

L'immigration, voilà un sujet trop rarement traité dans la littérature enfantine ...
 
Ici tout est vrai - seulement tout est raconté du point de vue du chat (qui a vraiment existé, oui, oui !). Et c'est une incroyable réussite ! Malgré la peur, tangible, de cette famille irakienne, qui fuit les hommes de Daech et migre vers le Nord de l'Europe, c'est optimiste de long en long. Une œuvre d'une grande intelligence, appuyée par des illustrations sensibles, un grand grand coup de cœur !
 

Un roman réaliste :

 La Palissade, 2019.
Roman
Âge indicatif : 8/12 ans

"La Chine, je sais que c'est loin, mais c'est loin comment ?"
 
Bon, cette histoire-là n'est pas vraie, mais elle pourrait l'être.

Et comme bien souvent dans la vraie vie, le grand voyage fantasmé, ne mènera pas beaucoup plus loin que le bout du jardin. 
 
Un petit bijou de petit roman comme on en est friand : aéré, pas trop épais, bien rythmé, et loin d'être gnan-gnan.  Un roman qui considère ses petits lecteurs comme des grands !

Le plus psychanalytique :

 
8. Ici et là, les maisons d'Akira,
Claire Ubac et Clotilde Perrin, 
Albin Michel, 2018.
Album
Âge indicatif : 8/10 ans 
 

 
"N'as-tu pas envie de voir le monde ?
 
- Qui parle ? demandai-je.
 
-  C'est l'aventure, répondit-elle."
 
Nous avons adoré ce bijoux d'album, à l'écriture ciselé et aux illustrations si riches - l'accord parfait !

Claire Ubac prend le motif de la maison, symbole psychanalytique très puissant chez les enfants (et leurs parents), pour construire une promenade philosophique d'une grande poésie et d'une extrême profondeur. Akira nait, sa vie se déroule, ses habitats successifs répondent aux besoins de son âge. La narration est dense jusqu'au bout, nulle répétition, nulle lourdeur, aucun ennui. Un hymne à l'imagination et à la pensée !

Le plus classique :


9. Docteur Dolittle,
Hugh Lofting, Ole Könnecke,
L'ecole des Loisirs, 2019.
Roman
Âge indicatif : 7/9 ans 


"Polynésia se montra aussi bon professeur que le docteur Dolittle se montra bon élève. Le médecin apprit très vite à parler chien avec Jip et singe avec Chi-Chi.

Puis Polynésia lui apprit à parler hibou, canari, canard et cochon. Elle lui enseigna en outre que, lorsqu'un cheval hennit en agitant la jambe gauche, cela signifie " Bonjour! ". Et quand une vache beugle en secouant la patte droite, cela signifie " Bonsoir"."

Quel style élégant et moderne ! Il est rare qu'un ouvrage du siècle dernier soit aussi aisé à lire, et cette légèreté dans l'écriture est la marque d'un grand écrivain. Comme il est difficile d'écrire pour les enfants, et comme Hugh Hofting y excelle ! Docteur Dolittle est un personnage qu'il faut rencontrer : il a su, comme son créateur je suppose, garder son âme d'enfant. Et lorsque c'est Ole Könnecke qui le dessine, vous imaginez un peu comme il semble vivant !!

Incontournable, vraiment !

Un superbe documentaire :


Giulia Vetri,
De la Martinière Jeunesse, 2018. 
Documentaire
Âge indicatif : dès 10 ans, ados, adultes
 

 "Selon les astronautes qui observent la Terre depuis l'espace, l'aspect le plus caractéristique de notre planète est la calotte polaire de l'Antarctique qui irradie de lumière comme une grande lanterne blanche au fond du monde..."

Voilà un grand album qui est avant tout un bel objet - Antonin est très sensible à ce type de parution, grain de papier velouté, couleurs en harmonie, et  mise en page archi-soignée. Le sujet traité est original - ah !! l'Antarctique !!! Quel fascinant voyage !! -  et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il est traité avec beaucoup de sérieux. Les informations sont bien choisies, la recherche, très poussé ; vous apprendrez forcément beaucoup de choses ! L'écriture, complexe, nécessitera l’étayage d'un adulte pour les plus jeunes lecteurs. 


Et comme dix livres c'est vraiment trop court pour un voyage 😊, je signale aussi :
 
- Quelques albums initiatiques : Animal totem d'Agnès Domergue, Celui des ours de Céline Vernozy, La patience du héron d'Erik L'Homme.

- Une série de romans en trois tomes, à l'humour très "diss'douze" : Les voyages extraordinaires d'Aster Carmin de Matthieu Sylvander : Ça sent le buffle !, Salut les Aliens ! et Gare aux Mayas !
 
- Une très belle bande dessinée : Akki, le clan disparu, de Pierre Emmanuel Dequest.
 
- Des périples mythologiques à déguster en famille : Le feuilleton de Thésée et Le feuilleton d'Ulysse de Murielle Szac.
 
- Des classiques à savourer en lecture offerte : Nils Holgersson de Selma Lagerlöf (l'adaptation de Flammarion m'a été chaudement recommandée !), et Le tour du monde en 80 jours de Jules Verne (privilégiez le texte intégral dans une édition illustrée).

Bon voyage ! 😊 😘

You Might Also Like

4 comments

  1. bon j'allais te proposer les livres mythologiques en 100 épisodes mais tu en parles à la fin.
    Docteur dolittle a fait l'objet d'un chouette film (mais tu dois déjà le savoir ;)
    La rivière à l'envers on l'a découvert à partir de la BD chez nous. Un point à noter c'est archi fidèle au livre (que j'ai lu ensuite)

    L'exploratrice sur le toit du monde me tente bien! Je vais regarder ça :-D

    Ici mes dissdouze lisent de la fantasy dans d'énormes pavés sur moults tomes et saisons ;-D si ca interesse ton dissdouz je peux me renseigner un peu plus ;-) ce que j'aime c'est qu'ils ne semblent pas du tout avares en héroines
    De mon coté j'essaye pour mes 3 lecteurs de les inciter à varier les thèmes et sujets lus car si non j'ai l'impression qu'ils lisent un peu toujours la même chose.

    Dans les BD sympa
    pour des primaires: La boite à musique
    pour des collégiens: Dent d'ours

    Dans les livres extras pour des dissdouz bons lecteurs: les 2 tomes de Vango (Timothée de Fombelle)

    ReplyDelete
  2. Merci pour ces belles références.
    Je vous en propose une autre, à lire dès 7ans: "Le bateau dans le ciel" de Quentin Blake, illustré par lui-même (nous sommes fan de son trait). Et voici un copié/collé du résumé qu'en fait google books:
    "Résultat du travail entre Quentin Blake et quelque 1500 enfants de France, Grande-Bretagne, Norvège, Singapour, cette histoire fait ressortir l'humanisme et la générosité de deux enfants lancés dans un tour du monde à bord de leur arche volante, qui accueillent tout au long de leur parcours, animaux et êtres en difficulté."
    Il a tellement plus à ma fille, que nous n'avons cessé de l'emprunter!

    ReplyDelete
  3. Merci pour ces recommandations, nous avons nous aussi bien besoin d'évasion en ce moment...
    J'ai lu il y a quelques mois en lecture offerte les deux tomes de la Rivière à l'envers à ma fille de 7 ans et demi. J'ai édulcoré quelques passages et ne lui ai pas encore proposé la bande dessinée. Mais ce fût un grand succès !
    Elle s'est régalée avec Les Vermeilles.
    Un de mes auteurs préférés est François Place, chacune de ses oeuvres est un voyage merveilleux.
    Avez-vous lu les aventures de Mathieu Hidalf ? On me l'a recommandé plusieurs fois.

    ReplyDelete
  4. Pour des enfants plus jeunes, l'Afrique de Zygomar? Mon fils de 3 ans adore ce livre, et il plait aussi à mon grand de 6 ans. Mais c'est un peu à côté du thème car leur voyage n'est pas vraiment une réussite ;-)

    ReplyDelete