L'année de 6e - in a nutschell

August 25, 2021

 
Qu'Antonin quitte sa zone de confort en entrant en 6e, c'est un fait.

Mais il n'est pas le seul.

Je quitte aussi ma zone de confort avec la rentrée qui se profile ! 😄 Pensez donc :  pour la première fois depuis la début de sa scolarité, ce qu'il fera en classe ne sera plus TRANSPARENT pour moi. 

Ben oui : les Programmes du collège, je ne les connais pas, moi ! 😶

Je sais que cela semblera étrange à la plupart d'entre vous - tous ceux qui ne sont pas profs des écoles, quoi. Mais à chaque fois que mes enfants évoquent un truc qui s'est passé en classe, à chaque fois qu'ils rapportent une réalisation scolaire, des fenêtres pop-up s'ouvrent dans mon esprit avec des mots qui clignotent : Objectifs visés / Compétences ciblées / Procédures mises en œuvre... Tout est  transparent. Je sais exactement pourquoi l'enseignant a fait ça, en vue de quoi et comment, je sais d'où il est parti et où il emmène ses élèves. Je vois - comme à travers une vitre.

Je vous avoue que je vais être soulagée d'un grand poids avec l'entrée de mes enfants au collège : il est très difficile d'être juge et partie, et bien que la scolarité de mes enfants me passionne véritablement, je suis heureuse qu'elle entre dans une sphère qui ne relève plus de ma compétence. Je sens que tout va être plus léger désormais, en tout cas en ce qui concerne Antonin : adieu les fenêtres pop-up, adieu la déformation professionnelle !! Ce qui ne nous empêchera pas de continuer à apprendre à la maison, bien entendu ! 😉

Mais en glissant le premier orteil dans ce monde presque étranger qu'est le collège - pensez, la dernière fois que j'ai eu affaire à lui, c'était il y a plus de 25 ans ! - j'ai besoin de le baliser de repères. Oh, pas à la façon d'un professionnel, cette fois. Mais à la manière d'un humble parent d'élèves, qui essaie de démêler le jargon de la dernière réforme avec ses outils à lui, et de faire, rapidement, le tour des objectifs en terme d'apprentissage.

La 6e pour les nuls, en somme.

In a nutschell, quoi.

Pour tous les parents néophytes, dont je fais désormais partie. ❤

Peut-être cela vous intéressera-t-il, si vous êtes concerné par l'entrée en 6e d'un de vos enfants ?

Voici ce que j'ai réussi à mettre à plat -  si vous êtes un professionnel de l'enseignement du second degré, merci de me signaler d'éventuels contre-sens !! Avec bienveillance (s'il-vous-plait-merci) car figurez-vous que ce n'est pas toujours facile, pour un simple parent, de comprendre ce qui attend son enfant en 6e ! 😅


Ce qui est nouveau pour nous :


C'est tout nouveau, tout chaud, et ça n'est pas idiot : depuis 2016, la 6e appartient au même cycle que le CM1 et le CM2, le cycle dit "de consolidation". En tant que parent, on a souvent la vision de ce que notre enfant apprend en une année, mais ce n'est pas ainsi que les enseignants raisonnent : ils organisent leurs objectifs, en équipe, sur un cycle de 3 ans. Les objectifs ciblés en début de CM1 ont trois ans pour être atteints, soit en fin de 6e.  L'idée est d'insister sur la continuité en terme d'apprentissage à l'entrée au collège - alors que tout le reste est nouveau pour l'enfant.

Pas de grosses marches à franchir quant au fond, donc - c'est la forme qui change. On a un professeur par matière, une salle par discipline, et du matériel bien identifié pour chaque domaine (fini le classeur fourre-tout du CM !).

Les horaires sont lissés sur les deux cycles du collège, ce qui permet d'alléger parfois l'emploi du temps des enfants. Pas plus de 6h de cours par jour en 6e - concrètement, au collège d'Antonin, l'emploi du temps des "petits" est spécialement pensé pour leur permettre, si possible, de commencer plus tard ou de quitter plus tôt, et essaie d'éviter les "trous" dans la journée.

Vous entendrez parler d'une curieuse bêbête qui n'existait pas de notre temps :  l'AP (Accompagnement Personnalisé) n'est pas sans rappeler les APC de l'école élémentaire. Mais cette fois, il s'agit d'un enseignement obligatoire, intégré au temps de classe. En 6e, il s'agit de 3h hebdomadaires tout de même, mais l'AP n'est pas une discipline à part entière ! C'est simplement un mode de fonctionnement de classe différent (en ateliers, plans de travail ou tutorat, par exemple), qui sera à l’œuvre lors d'une heure de français, d'anglais, d'Histoire ...  avec le professeur habituel.

De même, vous entendrez peut-être parler des "parcours", qui permettent d'ores-et-déjà aux enfants motivés d'approfondir une discipline de leur choix. Une seconde langue est souvent proposée dès la 6e - chez nous, c'est l'Italien, mais certains collèges proposent l'Allemand ou l'Espagnol. Au cycle 4, ces parcours se précisent sérieusement - Parcours d'éducation Artistique et Culturelle, Parcours Citoyen, Parcours Avenir, Parcours Éducatif de Santé - mais à ma connaissance, les actions menées dans ce sens dès la 6e sont rares et restent très ponctuelles. Une sortie au théâtre s'inscrit certes dans un "Parcours Artistique", une élection de délégués dans un "Parcours Citoyen", mais dans le fond, rien qui change les habitudes scolaires de l'enfant. Gardez simplement ce nom de "Parcours" dans un coin de votre tête, ainsi que les EPI, auxquels ils sont intimement liés. 
 
Ah, oui, encore un mot bizarre ! Les EPI, les Enseignements Pratiques Interdisciplinaire. Qui commencent (parfois) dès la 6e à dose homéopathique, mais avec lesquels vous vous familiariserez à partir de la 5e. Retenez qu'il s'agit d'apprendre à transférer ses compétences d'une matière à l'autre, lesquelles ne sont pas fermées sur elles-mêmes comme l'emploi du temps semblent le suggérer, mais poreuses, ouvertes les unes sur les autres. Une thématique comme "Les langues et les cultures de l'Antiquité" concerne aussi bien le cours de Latin que celui d'Histoire, de Sciences, de Géographie, de Maths, voire de Français et de Langue vivante ... 😉
 

Et le protocole sanitaire ?


Pas de surprise, la rentrée 2021, au collège comme ailleurs, sera masquée. Espérons juste que cela ne dure pas 10 mois, cette fois ... Je note cependant qu'Antonin ne s'est jamais plaint du port du masque, qui peut être aussi un sorte de "protection" symbolique pour les gens réservés (en tous cas, c'est ainsi que je le vis moi, je me sens "planquée" derrière mon masque, et ce n'est pas désagréable, ma foi !). Le Damoiseau lui a même trouvé un avantage de taille : "Tu vois, Maman, le matin, je n'ai plus besoin de me débarbouiller, personne ne voit que j'ai du chocolat autour de la bouche !". Le filou. 😏

Dans le futur collège d'Antonin, le Covid a eu deux conséquences - une mauvaise et une bonne :

1. Je commence par la mauvaise. 😏 L'année dernière, les élèves ne se déplaçaient plus de classe en classe, pour éviter les brassages. C'étaient les professeurs qui venaient à eux. L'équipe souhaite ardemment que cet état de fait ne soit pas reconduit cette année, personne n'y a trouvé son compte. Les enfants, privés de leur petite marche salutaire entre deux heures de cours, étaient plus agités. Les dégradations (dessins sur les tables et compagnie) se sont multipliées lors des inter-cours où les élèves étaient désœuvrés et sans surveillance. Enfin, il n'était pas toujours possible pour le prof de géographie de trimballer ses immenses cartes sous son bras ; le prof de techno ne pouvaient apporter ses outils, ni le prof d'art, son TBI. Bref, on croise tous les doigts pour que les élèves puissent à nouveau bouger cette année (verdict la semaine prochaine).

2. Toujours dans l'optique d'éviter le brassage, l'équipe a mis en place deux créneaux de récréation différents : un pour les 6e/5e, un autre pour les 4e/3e. Tout le monde en est si content que cette organisation est adoptée définitivement, indépendamment de tout protocole sanitaire. Plus de place dans la cour pour chacun, moins de bruit dans les oreilles, les jeux entre enfants s’organisent plus spontanément, avec du matériel mieux réparti etc. Antonin aura quand même la possibilité de trouver ses copains de 4e - en particulier sur un créneaux du midi, au foyer, ou lors des clubs sportifs du mercredi. Pour le reste, je suis contente de savoir qu'il ne sera plus noyé au milieu de centaines d'enfants aux récréations !


Quel Programme en 6e ?


On l'a dit : rien de fondamentalement nouveau. L'objectif de la 6e est de s'acclimater au Secondaire, et les apprentissages se situent dans l'exacte continuité du CM. Ce qui nous donne, matière par matière :

1. En français (4h30 hebdomadaires) :

 
On continue d'étudier le fonctionnement de la langue à travers les classico-classiques leçons de grammaire/orthographe/vocabulaire. On initie aussi l'enfant aux genres littéraires à travers de grands projets (Récits d'aventures, Cosmogonies ...) et des lectures plus ambitieuses comme des extraits de  L'Iliade et l'Odyssée. Les devoirs incluent des lectures personnelles, et les enfants continuent de travailler leur expression écrite et orale (récitations, exposés, rédactions, résumés ...). Le prof de français qu'Antonin a rencontré a expliqué qu'il faisait écrire des BD à ses élèves et qu'ils analysaient plusieurs films dans l'année. Du coup : le Damoiseau croise les doigts très très fort pour avoir ce prof-là dans quelques jours... 😄
 
Mes blogs chouchous d'enseignants de 6e en Français :
 

2. En Anglais (4h hebdomadaires) :

 
L'enfant s'exerce à s'exprimer (très simplement) à l'oral et à l'écrit. L'accent est mis sur le discours de la vie quotidienne et la "Civilisation" (repères culturels tels que cuisine, art, fêtes nationales, etc.).
 
Mes blogs chouchous d'enseignantes de 6e en Anglais :
  

3. En Arts plastiques (1h hebdomadaire) :

 
Votre enfant réalisera une œuvre par mois en moyenne, soit au moins une en 2 dimensions (peinture, dessin, collage), une en 3 dimensions (sculpture, modelage, assemblage), et une avec des techniques numériques (photographie, vidéos). Généralement, une thématique structure l'année (par exemple en 6e, "L’œuvre et l'objet"). L'Histoire des Arts n'est pas le privilège du professeur d'arts plastiques, et doit être abordée "transversalement" (vous souvenez-vous des EPI ? 👆) - c'est-à-dire dans plusieurs matières : Arts bien sûr, mais aussi Musique, Français, Histoire-géo, Langues vivantes. Les professeurs ont désormais l'obligation de se réunir pour d'accorder leurs violons et proposer un enseignement cohérent et complet.

Mes blogs chouchou d'enseignants de 6e en Art plastiques :
 
 

4. En musique (1h hebdomadaire) : 

 
L'enseignement s'organise sur 3 axes : production (généralement, l'enfant apprend un chant par période, choisi en fonction des procédés artistiques qu'il permet d'illustrer en classe), écoute (les morceaux analysés sont en lien avec l'objectif de la période), création (chorégraphie, jeux vocaux ...). 
 
Mes blogs chouchous d'enseignants de 6e en Musique : 


5. Éducation physique et sportive (4h hebdomadaires) : 

 
Demi-fond, natation, course d'orientation, gymnastique, rugby, tchoukball, basketball, badminton ... En 6e, tout est possible pour développer sa motricité et développer l'esprit sportif (respect des règles et d'autrui, jeu en équipe). Les pratiques proposées sont souvent liées à l'environnement et aux équipements disponibles. Chez nous, par exemple, certains professeurs emmènent leurs élèves, dès la 5e, skier chaque hiver ... Mais si vous habitez au bord de la mer, vous aurez peut-être droit à des stages de char à voile ! 😊

J'avoue de pas avoir de blogs chouchous en EPS ... Auriez-vous des sites "spécial 6e" à me conseiller ? 😊

6. Histoire  /  Géographie  /  Enseignement moral et civique (3 h hebdomadaires) :


Comme toujours dans cette discipline, le programme est très clairement balisé :
 
- En Histoire, étude des premières civilisations et de l'Antiquité : Mésopotamie, Égypte, monde grec et romain, émergence du judaïsme, du christianisme, l'Empire byzantin, et au moins une civilisation asiatique.

- En  géographie, on se focalise sur l'habitat humain : les villes, les campagnes, les littoraux.
 
- Pour l'Enseignement Moral et Civique, on ne va pas se mentir. Avec seulement 3h hebdomadaires dévolues aux trois disciplines, l'EMC a tendance à être réduite à une ou deux séquences annuelles. En 6e, il s'agit principalement de sensibiliser à soi (exprimer ses émotions) et aux autres (apprendre à communiquer en classe, agir contre le harcèlement, œuvrer pour la laïcité et connaitre les valeurs de la République). Le jeu théâtral et le débat sont deux médiums couramment utilisés pour ce faire.

Mes blogs chouchous d'enseignants de 6e en Histoire/Géo/EMC :

 

7. Bloc scientifique : SVT  /  Sciences physiques  /  Technologie (4h hebdomadaires) :


En Sciences, l'enfant abordera au cours de l'année, d'une manière ou d'une autre, au moins l'un des quatre grands thèmes ciblés par les Programmes : la matière, le Vivant, les matériaux et la planète Terre. L'accent est mis sur la méthodologie scientifique : réaliser des expériences, analyser un document.
 
Une part de plus en plus large est réservée à la technologie : lors de la visite de son collège, Antonin a vu les réalisations des 6e de l'année dernière, ainsi que les machines employées par eux, et clairement : ça l'a fait rêver !! Les élèves de 6e travaillent sur les moyens de transport et doivent avoir réalisé, en fin d'année, un objet technique en état de marche. 😊

Mes blogs chouchous d'enseignants de 6e en Sciences et technologie :


8. Mathématiques (4h30 hebdomadaires) :

 
En maths comme ailleurs, on continue d'approfondir. On persiste à effectuer des opérations à l'écrit ou mentalement - mais les calculatrices scientifiques sont désormais dans tous les cartables. L'idée globale est d'accorder une part de plus en plus large au raisonnement et l'argumentation (au menu : problèmes, problèmes et problèmes), ainsi qu'à l'exploration de différentes représentations de l'espace (patrons, perspectives). Les rapporteurs et les compas vont chauffer, il ne s'agit pas de les oublier à la maison !

Mes blogs chouchous d'enseignants en 6e en Mathématiques :
 

 
Je ne terminerai pas cet article en vous souhaitant une bonne rentrée - non, non et non ! 😄

Parce que la rentrée, ce n'est pas maintenant, mais dans 8 jours. Donc :

Joyeuse semaine de vacances à tous nos petits écoliers !! 😘

You Might Also Like

7 comments

  1. Je dirais merci pour cet article très détaillé et bon courage pour le stress de rentrée. Ici il nous reste un an avant le collège mais qui sera un grand changement puisque ce sera la fin de l'ief pour Jules. Donc ma priorité de cette année : préparation au collège. On a d'ailleur écouté le livre KAMO, l'idée du siècle écrit et lu par Danniel Pennac, un régal à conseiller à tous les futurs collégiens !
    Justine Eff

    ReplyDelete
  2. Merci pour ton billet avec des liens de blogs ;) même si du coup on poursuit en IEF ici, on "transitionne" entre le premier et 2ème trimestre sur le collège pour Mathéa (même si à la base elle serait en CM1), en gros pour toutes les matières sauf les maths (là, c'est moins son truc, on sort un peu plus les rames ;)
    alors merci pour les liens qui me permettront d'avoir une vision un peu plus claire de certaines choses. Et bonne semaine à toi et tes loulous ;)

    ReplyDelete
  3. Ici rentrée en 5ème alors avec ma super expérience de parent de collégien (sic)
    on a plutôt aimé qu'ils restent dans la même classe (ils ne changeaient de salle que pour quelques cours type physique chimie svt / musique et art pla)
    Ca a toujours été comme ca dans ce collège (les 6èmes sont fixes) et je trouve que ça enlève un stress
    Coté sciences il y a des expériences et ça c'est vraiment cool et un grand changement! (en revanche chez nous ils n'ont rien construit en techno ou alors je suis passée complètement à coté ce qui m'étonne ;-)
    En maths chez nous ils ont appris à utiliser un tableur et ils ont découvert les logigrammes via scratch (ca a évidemment bcp plu mais je sais aussi que ca dépend des collèges cette intro à scratch!)
    En anglais on passe un cap! il faut dire plus de 4h de langue vivante ça permet de progresser vraiment!
    En histoire quel programme mes amis quel programme!!! Il y a des liens possibles avec le programme de francais, bref ici on s'est régalés!

    Bref en attendant la rentrée, respirez bien et profitez des derniers jours! Tout va bien se passer!! J'ai vraiment été marquée par l'aisance avec laquelle mes enfants se sont glissés dans leurs baskets de collégiens (penser au carnet de liaison, préparer ses affaires par matières bref ce qui me semblait à risque s'est finalement tres bien passé!)
    Faisons leur confiance, ils sont prêts !

    ReplyDelete
  4. Bonjour,
    Je rajouterai à cet excellent article un paragraphe sur le numérique car je n’avais pas imaginé le temps devant écran pour l’utilisation de ce qui se nomme ENT (espace numérique de travail).
    Il s'agit d'une interface internet. La plus fréquemment utilisée est PRONOTE, à la rentrée un compte parent et un compte élève va vous être ouvert. Il y a même des établissements qui utilisent plusieurs interfaces en fonction de leur utilité (Chamilo, Sacoche...).
    Les ENT servent :
    * de visualisation de l'emploi du temps et ce en temps presque réel (généralement le principal adjoint le met à jour dès qu'un prof est absent ou changement de cours car interventions diverses…)
    * d'agenda : les professeurs écrivent le contenu du cours du jour, mettent en pièce jointe des documents, et écrivent les devoirs. Lorsqu’un devoir doit être rendu numériquement, le professeur peut utiliser ce moyen.
    * de communication entre (parent/prof, direction ou CPE), (élève/prof) via une messagerie avec deux types de communications : information & sondage ou discussions.
    * de récapitulatif sur le suivi « vie scolaire » : retard, absence, …
    * de suivi des évaluations (chiffrées ou par compétences)
    * parfois de renseignements divers comme le repas de cantine…
    Bref c’est un outil qu’il faut regarder presque quotidiennement surtout pour les deux premiers points : grrrr !
    Ajoutez à cela l’utilisation par les professeurs d’autres supports d’échange de documents ou de travail en ligne en fonction de leurs habitudes : padlet, pearltrees, googledrive… labomep, wims…
    Nous sommes dans les bouches du Rhône, et à la rentrée de sa 6ème une tablette a été remise à ma fille, il nous a fallu un temps d’adaptation pour bien gérer ce temps devant écran pour la gestion des devoirs.

    Pour finir, ma fille rentre cette année en 5ème, je vous confirme que la 6ème en tant que dernière année du cycle 3 sert bien d’adaptation à un nouveau système mais pas de grande nouveauté sauf pour l’anglais qui a été la matière la plus intense à travailler pour elle.

    Je vous souhaite de bien profiter de vos derniers jours de vacances et belle reprise à tout le monde.
    Ludivine

    ReplyDelete
  5. Bonjour,
    Je rajouterai à cet excellent article un paragraphe sur le numérique car je n’avais pas imaginé le temps devant écran pour l’utilisation de ce qui se nomme ENT (espace numérique de travail).
    Il s'agit d'une interface internet. La plus fréquemment utilisée est PRONOTE, à la rentrée un compte parent et un compte élève va vous être ouvert. Il y a même des établissements qui utilisent plusieurs interfaces en fonction de leur utilité (Chamilo, Sacoche...).
    Les ENT servent :
    * de visualisation de l'emploi du temps et ce en temps presque réel (généralement le principal adjoint le met à jour dès qu'un prof est absent ou changement de cours car interventions diverses…)
    * d'agenda : les professeurs écrivent le contenu du cours du jour, mettent en pièce jointe des documents, et écrivent les devoirs. Lorsqu’un devoir doit être rendu numériquement, le professeur peut utiliser ce moyen.
    * de communication entre (parent/prof, direction ou CPE), (élève/prof) via une messagerie avec deux types de communications : information & sondage ou discussions.
    * de récapitulatif sur le suivi « vie scolaire » : retard, absence, …
    * de suivi des évaluations (chiffrées ou par compétences)
    * parfois de renseignements divers comme le repas de cantine…
    Bref c’est un outil qu’il faut regarder presque quotidiennement surtout pour les deux premiers points : grrrr !
    Ajoutez à cela l’utilisation par les professeurs d’autres supports d’échange de documents ou de travail en ligne en fonction de leurs habitudes : padlet, pearltrees, googledrive… labomep, wims…
    Nous sommes dans les bouches du Rhône, et à la rentrée de sa 6ème une tablette a été remise à ma fille, il nous a fallu un temps d’adaptation pour bien gérer ce temps devant écran pour la gestion des devoirs.

    Pour finir, ma fille rentre cette année en 5ème, je vous confirme que la 6ème en tant que dernière année du cycle 3 sert bien d’adaptation à un nouveau système mais pas de grande nouveauté sauf pour l’anglais qui a été la matière la plus intense à travailler pour elle.

    Je vous souhaite de bien profiter de vos derniers jours de vacances et belle reprise à tout le monde.
    Ludivine

    ReplyDelete
  6. Merci beaucoup pour cet article ! Ma fille entre cette année en CM2/6ème mais côté CM2 (classe bilingue innovante, et comme toute innovation les modalités en sont encore très floues) et ces précisions nous aident à mieux appréhender ce qui l’attend. Maintenant ma seule crainte c’est qu’on lui ait « survendu » le collège et qu’elle ne soit finalement déçue en réalisant qu’il n’y a pas de révolution majeure 😅. Wait and see ! Et bonne rentrée à Antonin, on croise les doigts pour que le fabuleux prof de français soit sur sa liste 😉

    ReplyDelete
  7. Bonjour, mon aînée entre aussi en 6è cette année (et ma 3è entre au CP, et ma dernière en PS... beaucoup changements !!!).
    J'enseigne en art plastique au collège depuis mars de cette année, j'ai effectué des remplacements dans plusieurs collèges, j'apporte donc mon petit retour d'expérience (en REP et REP+, donc contexte particulier tout de même).
    Si la plupart des enseignants rêvent de retrouver leur salle (notamment pour éviter de se trimballer des sacs-enclume), il y a aussi des avantages à la salle dédiée à la classe. C'est d'ailleurs comme cela que ça se passe dans plein d'autres pays, ce que j'ai un peu expérimenté en tant qu'élève en Allemagne pendant quelques mois (système que j'ai préféré, en tant qu'élève) :
    - moins de violence, car les inter-cours sont les moments privilégiés par les "grands" pour embêter les plus jeunes (prendre un cartable et s'enfuir dans les couloirs, pour le balancer au hasard dans une salle...), quasi pas de bizutage, franchement, c'est apaisant !
    - moins de dégradations : un peu plus dans les salles, certes, mais beaucoup moins globalement, car les auteurs sont bien plus faciles à trouver, les sanctions plus faciles à mettre en place ;
    - lorsque les professeurs doivent aller chercher les élèves dans leur salle (pour aller dans une salle de spécialité, comme la technologie, la musique, le labo de chimie, etc) ou dans la cours (récréation et début de cours le matin et le midi), il y a beaucoup d'adultes partout, les déplacements se font avec beaucoup plus de calme, c'est plus facile de démarrer le cours (élèves plus sereins, moins excités). Lorsque que les élèves se déplacent seuls, les 5 premières minutes sont souvent consacrées à la gestion de l'ambiance de classe avant de pouvoir se mettre au travail...
    - possibilité de personnalisation de la salle, de mettre en valeur le travail transversal. Exemple personnel : une enseignante en anglais m'a sollicité pour un travail sur l'art aborigène. Les élèves ont ainsi vécu quelques semaines immergés dans une salle pleine d’œuvres (les leurs, dont ils voyaient la progression, mais aussi des reproductions) + les affiches sur la civilisation aborigène qu'ils créaient au fur et à mesure. Tout se nourrissait, s'enrichissait, je crois qu'ils s'en souviendrons ! :)
    Il y a bien sûr tous les inconvénients sur lesquels je ne reviens pas puisque vous en avez parlé, à l'exception d'un : il est plus difficile pour un élève d'avoir un échange personnel avec un enseignant lorsque c'est l'enseignant qui se déplace : il est plus facile de traîner un peu pour ranger ses affaires et sortir en dernier afin d'aborder un sujet personnel lorsque ce sont les élèves qui se déplacent ; ne pas hésiter à utiliser la messagerie de l'ENT pour compenser !
    Bref, on peut aussi voir le côté positif de la situation compliquée actuelle ! :)

    NB : j'ai les mêmes blogs chouchous en art, j'ajouterai ceux-ci en français (qui m'inspirent en tant qu'enseignante) :
    http://www.la-bande-a-baudelaire.fr/
    https://lalegeretedeslettres.wixsite.com/website
    Et en Histoire - Géo - EMC (et en éducation au sens large) :
    http://www.seveilleretsepanouirdemaniereraisonnee.com/

    ReplyDelete