Un bureau d'écrivain

February 17, 2021


Les parents ont des idées folles.

Ils s'imaginent, par exemple, que les chaussons sont faits pour être mis aux pieds. Que les divers objets que l'on dépose dans l'escalier vont être montés. Et ils se disent qu'un bureau, dans une chambre d'enfant, c'est pratique, pour faire ses devoirs. 😄

Mes enfants ont de vastes bureaux dans leurs chambres, que nous avons installés en grande pompe le jour de leur entrée en CP. Les bureaux ne prennent pas la poussière, oh non ! Regardez celui de Louiselle aujourd'hui :


Comment ça, vous ne voyez pas le bureau ? 😂

C'est normal, vous expliquera la Damoiselle. Le bureau (renversé) sert de structure à ce bateau-cabane, et en tant que squelette, il n'est pas visible pour lui-même. Mais sa fonction est ca-pi-tale.

"Maman, je peux dormir dans mon bureau cette nuit ?"
😑😑😑

Les bureaux de mes enfants n'ont jamais servi à faire les devoirs. Pour cela, ils préfèrent s'installer par terre devant le poêle (en hiver) ou dehors sur une nappe (en été). Je ne sais pas ce que j'avais imaginé, et d'où me vient cette image d’Épinal de petit écolier installé à son bureau dans une posture studieuse ... ?? 😄
 
Remarquez : depuis quelques temps, le bureau d'Antonin ressemble à un bureau. Car en ce moment,  le Damoiseau est écrivain. Il a dépensé tout son argent de poche dans des cahiers vierges et des stylos de couleur, a joliment disposé tout cela sur sa table, et m'a lourdement sollicitée pour que je conçoive du matériel supplémentaire - "Des choses pour m'inspirer, Maman !".
 
Comment ne pas craquer face à une telle demande ? 😅

Je vous propose une petite visite guidée ?
 

Je découpe le matériel d'Antonin en deux catégories, selon les deux sens du verbe "écrire" :

1. On écrit = on trace des signes


Bienvenue dans la grande famille des outils "scripteurs" - ceux qui servent à écrire, quoi, et vous les connaissez bien : ce sont eux qui garnissent les rayons des fournitures scolaires.
 
Sur le bureau d'Antonin, on trouve :
 

- Une foultitude de cahiers : les "travaux pratiques" sont topissimes, mais aussi des cahiers à grands carreaux bien épais, ou des cahiers à dessins. Mention spéciale pour les jolis carnets de Gwenaëlle Trolez - ils font un tabac auprès de mes enfants depuis des années.


- Une belle variété de papier. Dans un tiroir, s'empilent tous les format A4 : papier kraft, papier couleur, papier à dessin, feuilles de copies. Sans oublier le bête papier machine. La page blanche, toute blanche, sans lignage, offre un monde de possible, et Antonin y revient toujours.
 

Des étiquettes vierges, enveloppes et petits cartonnés format "Carte postale" sont rangés en divers endroits.
 
 
Et des post-it ! Fabuleux post-it ! ❤
 

- Une collection d'outils scripteurs - stylo-plume, stylos billes ... On aime particulièrement les stylos type "Frixion", effaçables, et qui permettent des corrections en toute propreté. Le Damoiseau est capable de déchirer un travail de 4 pages s'il y  débusque une erreur, vous pensez que ces stylos sont une bénédiction pour lui ... 😅 Bonne nouvelle, ils se déclinent en plein plein de coloris sympas, du turquoise au violet, en passant par le jaune !  ❤


- Une grande trousse accueille le matériel de base - gomme à dessin, gomme à Frixion, effaceur, correcteur liquide, bâton de colle, taille-crayon, ciseaux, règle à tracer, ainsi que le rouleau de scotch (très utilisé), le dateur chéri et une multitude de surligneurs pastels. Pour faire classe, on y ajoute quelques trombones, un ou deux élastiques, une agrafeuse et ses agrafes.


- Un étui à rouler, avec le matériel à dessin : critériums, crayons  papier  (un dur, un tendre et un HB), et quelques feutres à dessin noir et de couleurs aux diamètres variés.
 

- Sans oublier une belle poignée de feutres et de crayons de couleurs.

2. Attention, transition : le dictionnaire !



Les dictionnaires servent à la fois d'outils scripteurs pour répondre à la question : "Comment écrit-on ce mot ?" et d'inspirateurs : "Ô Grand Dico !! Donne-moi un lexème au hasard, et je construirai mon histoire !". 🙏

3. On écrit = on raconte

 
Nous voilà cette fois chez les "inducteurs", des outils symboliques qui vont gonfler l'imagination et stimuler l'inspiration - n'allez surtout pas croire que ces deux "ingrédients" soient "magiques" ! L'imagination, l'inspiration, ça se travaille, voilà ! 😊

 
- Les tampons : on en pioche un au hasard et on l'imprime sur la feuille ... Oh ! Un tracteur ! Il faudra donc que notre histoire mentionne un tracteur. C'est parti. 
 
(Notre stock comporte aussi de nombreux tampons-lettres, qui permettent de rédiger un titre de manière originale et esthétique, par exemple. Et seraient donc à renvoyer dans la première catégorie. 👆). 


Les poinçons et les autocollants ont une fonction similaire et permettent de réaliser des illustrations artistiques !
 
 
- Le tableau "J'adopte un mot". Nous l'avons mis en place il y a quelques semaines, et les enfants l'alimentent en toute autonomie à présent. Chaque fois qu’ils rencontrent un mot inconnu, dans une conversation ou une lecture, ils lui consacrent une étiquette : "abajoue" et "scoliose" sont les dernières adjonctions en date.  Dès qu’ils parviennent à placer un de ces mots dans un texte, le mot est « adopté », et l’étiquette est enlevée du tableau.

Les mots adoptés servant de matériau même aux écrits des enfants, ils sont du même coup mémorisés ! 😉


- Les Créacartes : voici de magnifiques inducteurs, super bien pensés, et disponibles gratuitement sur le site de La Classe 2 Delphine. Je vous l'ai déjà dis, et je le répète : allez jeter un œil à ce matériel fabuleux ! Les enfants les ont plastifiées et découpées eux-mêmes, et elles trouvent naturellement leur place dans une boite de thé en sachet - à condition de les réduire de moitié à l'impression (format A5 au lieu de A4).

Il existe plusieurs types de Créacartes
 
1. De petites cartes carrés qui proposent un mot (nom de personnage, de lieu, d'objets ...) et qui sont donc rangées, par catégorie, dans la boite ci-dessus. Antonin en pioche une au hasard et laisse le mot découvert le mener où le vent où le mène.
 

2. Des cartes "Illustrations" que nous n'avons pas plastifiées : elles sont collées telles quelles dans le fil de textes qui les développent - et chacune ne sert donc qu'une seule fois.

3. De grandes cartes "Paysages", que nous avons fait le choix de plastifier. Elles sont très très riches, et chacune peut servir de décor à plusieurs histoires. Elles sont si poétiques, tellement ouvertes sur tout un tas de mondes possibles, qu'elles suscitent même l'envie de décrire, oui, oui, vous avez bien lu ! 😄
 
 
- Une planche "clipboard" généreusement garnie de propositions d'ateliers d'écriture. Ils viennent de sites divers (ici, celui d'Elise Gravel) et sont compilés dans mon tableau Pinterest "Ateliers d'écriture pour enfants". Je reste à l'affût de situations inductrices amusantes, merci de partager vos tuyaux ! 🙏

❤❤


Bon, vous allez me dire : avec toutes ces merveilles, notre Damoiseau n'a plus de place pour écrire.

Laissez-moi deviner : vous, vous êtes un parent, non ? Du genre : vous pensez que les bureaux sont faits pour écrire, c'est ça ?? 😄😄😄


Raté !! 😄

You Might Also Like

8 comments

  1. Super j’adore tout simplement, riches idées

    ReplyDelete
  2. Atelier CalifourchonFebruary 18, 2021

    Oh c’est super ça! J’ai hâte de trouver un ouvrage d’Antonin chez ma libraire préférée !

    ReplyDelete
  3. J'adore ! Surtout le "Adopte un mot" 😊

    ReplyDelete
  4. Maman fatiguéeFebruary 18, 2021

    Génial ! J'adore, ça donne tout de suite envie d'écrire.

    ReplyDelete
  5. Très chouette ambiance!

    ReplyDelete
  6. Pour inspirer votre écrivain en herbe, je vous conseille aussi les "story cubes" en plus des deux outils cités dans mon commentaire sur votre post précédent. En plus des "story cubes" Harry Potter viennent de sortir ;)

    ReplyDelete
  7. Quels aménagements inspirants ! Je pense te piquer quelques idées pour mes séances d'écriture au collège ^^. Un grand merci à toi !

    ReplyDelete
  8. J'adore ! Ici pas de bureau dans leur chambre, tout le matériel est dans la pièce à vivre et c'est là qu"il est utilisé (au salon ou à la cuisine ou même au jardin). Par contre mes deux garçons n'aiment pas écrire selon eux (disons qu'ils aiment mais ne le savent pas encore)
    Justine Eff

    ReplyDelete