Mon coffret d'écrivain, par PLUME

December 03, 2020

 
Lorsqu'un créateur propose de m'offrir un objet, ça me met toujours un peu la pression. 😁

Je ne suis jamais payée pour cela, bien sûr, mais j'estime que je dois bien un article " en échange" du produit si celui-ci me plait ! Et j'essaie alors d'être professionnelle au maximum. 

Bon. Lorsque Plume m'a demandé si j'étais intéressée pour recevoir un coffret d'écrivain, j'ai été tellement enthousiaste que j'en ai aussitôt parlé aux enfants. Grave erreur. 😄 Car Antonin s'est mis à l'attendre, ce coffret. Il a guetté avidement le passage du facteur chaque jour et ce qui devait arriver arriva : il a intercepté le colis avant moi. L'a dépecé. A découvert la jolie boite avec des oh et des ah avant que je puisse y jeter un coup d’œil. L'a ouverte. A appelé sa sœur pour qu'elle vienne voir - mais ne m'a pas appelée, MOI. 😏
 
J'essayais bien de glisser un œil entre les deux têtes penchées des enfants pour voir, moi aussi, ce coffret que j'attendais (moi aussi !!), et auquel je savais d'ores et déjà, au vu de l'accueil qu'il était en train de recevoir, que j'allais y consacrer un article.
 
Alors, quand on glisse l'objectif entre deux petites têtes serrées/collées pour essayer de capturer ce qu'elles sont en train de lire, la photo obtenue n'est pas terrible 😄 : 
 

Mais comment voulez-vous être professionnelle dans de telles circonstances ? 😄

Au bout d'une heure ou deux, j'ai fini par demander, d'une petite voix : "Euh, je peux vous emprunter le coffret d'écrivain s'il vous plait, car je voudrais écrire un article, et, euh ... Il faudrait que je regarde un peu ... que je prenne une photo ... avant que vous n'écriviez-découpiez-colliez ... s'il-vous-plait-quoi."

Grands seigneurs, ils me l'ont prêté (mais pas longtemps). J'ai pu prendre la photo (vite, vite !) ....

 
Et le coffret est reparti entre les mains de mes enfants. 😅
 
J'ai commencé à gamberger. Qu'allais-je bien pouvoir écrire sur ce coffret si je n'y avais pas accès ? J'ai tendu le cou un peu plus fort ... J'ai vu que les enfants travaillaient dans un petit carnet tout mignon, coloré, illustré et attractif, et visiblement bourré de petits exercices de style. J'ai vu qu'ils avaient fabriqué un petit dé et découpé de jolies cartes. J'ai vu des autocollants aussi : des onomatopées, des phylactères, des signes de ponctuation ... Et j'ai vu Antonin qui bossait avec tout cela très naturellement ; rien de plus évident que ce matériel, visiblement. 😊


Maintenant, c'est le soir. Puisqu'Antonin continue d'exploiter le livret en totale autonomie et qu'il n'a visiblement pas besoin de moi, je me rabats sur le mode d'emploi. Le mode d'emploi : le Damoiseau m'a au moins laissé ça ! Les enfants se contrefichent des notices, mais elles intéressent généralement beaucoup les adultes, qui aiment bien qu'on leur explique.  Mince : je vois qu'avant toute chose, il fallait se connecter. Afin d'"accéder à son royaume d'écrivain en créant son compte sur www.plume-app.co".

Mince de mince. On n'a pas fait dans l'ordre (Je suis une adulte vous dis-je, et ça m'embête, forcément). Vais-je dire à Antonin qu'on étaient censé commencer par allumer l'ordinateur ?

Je lève les yeux et je vois ça :


Le carnet fourni ne suffit pas, il a empoigné un vrai cahier et travaille à partir des inducteurs du coffret. Il écrit depuis ce midi et l'inspiration ne semble pas prête de tarir.

Bon, je ne vais pas lui parler de connexion aujourd'hui. 😊

Et je pense que l'article du jour pourrait s'arrêter là.

CQFD. Les enfants adhèrent, les enfants écrivent, et les enfants n'ont même pas besoin de vous pour ça, que voulez-vous de plus ??!! 😄


En réalité, je le comprends rapidement : peu importe que vous commenciez par vous connecter ou que vous sautiez sur le carnet d'écrivain. En vrai, il n'y a pas d'ordre, et cela dépendra de votre famille.
 
1. Le cahier propose divers exercices de style qui explorent les différents genres littéraires : rédiger une planche de BD ou une scène de théâtre, écrire en vers ... Si votre enfant n'a besoin d'aucune motivation extrinsèque pour écrire, il commencera certainement par exploiter ce carnet ! La présentation est alléchante et les petits autocollants qui structurent les exercices les rendent irrésistibles.

2. L'application, elle, se structure autour d'un projet filé : il s'agit d'écrire un roman "à trous". L'aspect numérique séduira les plus réfractaires, et c'est par là que vous commencerez sans doute avec un enfant sceptique ! 😉
 
3. Enfin, un petit jeu de cartes propose une série d'inducteurs aptes à générer des récits à l'infini. L'enfant lance un dé, et selon le résultat, découvre une contrainte : un lieu ("dans une jungle de légumes géants"), un personnage ("une magicienne amnésique"), ou une péripétie ("les parents sont tous devenus des bébés") ... On mixe tout cela et on obtient un récit original à chaque fois. C'est le genre de jeux qu'Antonin apprécie beaucoup !!

En bref, le coffret de l'écrivain a été pensé pour tous les enfants - les grands, les petits (dès 8 ans), les graines d'artistes, les z'accros-aux-z'écrans, ceux qui refusent, ceux qui n'aiment pas, ceux qui n'osent guère ... Tous les enfants !  😊

Et à mon avis il fera mouche auprès de tout public !

 

Chez nous, les jours passent, le carnet et ses autocollants ont été largement exploités, j'ai enfin pu admirer tout ce petit matériel de près, et je sens que les enfants en ont fait le tour. C'est le moment de se connecter !!!

Bon, on s'inscrit - c'est très facile, et je note qu'une option permet de faciliter la lecture pour les enfants dyslexiques : bon point ! 👍

On entre l'âge de l'enfant, et pof ! Plume nous propose une histoire choisie, adaptée à son niveau scolaire. Voilà Antonin projeté dans "L'attaque des singes" : des chapitres ultra courts s'enchainent. L'accent est mis sur l'action, pas sur le style. C'est évidemment voulu, l'ensemble fourni un canevas dans lequel l'enfant s'insère sans problème. Si lire est une souffrance pour votre enfant, pas de souci : les textes peuvent être "lus" par la machine ! 😊

Lorsque c'est au tour de l'enfant d'écrire la suite, il n'est pas laissé à l'abandon, mais dispose de consignes assez précises. Voici, à titre d'exemple, le premier texte qu'Antonin a été invité à rédiger (fin du chapitre 1) :

 
Et voici sa production :

 
Encore un bon point : à ce stade, l'application ne propose aucune correction orthographique. L'accent est mis, tout au long du projet, sur l'acte d'écrire lui-même, et sur ce qu'il faut savoir faire pour écrire : utiliser une syntaxe correcte (et donc compréhensible par autrui, "partageable"), et connaitre, même implicitement, la structure du récitles types d'énonciations et la spécificité de chaque genre. Tout le reste n'est que du nettoyage, et franchement : s'entendre dire : "Tu as oublié la majuscule !! Et la ponctuation, alors !? Pense aux pluriels !!" alors qu'on est en train d'élaborer un texte, ça inhibe sec. 😶 Si vous écrivez vous-mêmes, vous le savez : un premier jet est toujours bourré d'erreurs orthographiques. On les corrige dans un second temps, une fois le texte construit.

Je suis sûre qu'à un certain moment, Plume proposera une révision orthographique. Plus tard ! 😊
 
Nous n'en sommes pas là, car le Damoiseau a décidé d'écrire un chapitre par jour, et je trouve que c'est une sage décision ! Non seulement cela fait durer le plaisir, mais le fait de prendre son temps permet aussi de garder une certaine qualité. Dans ses élans d'enthousiasme, Antonin est capable d'écrire pendant deux heures, mais au bon d'un moment, il "décroche" et bourre son récit de "farces" (répétitions, onomatopées ...) qui le font beaucoup rire, mais sont d'un piètre intérêt pour le lecteur ... 😄

Au terme de l'aventure, l'enfant édite son ouvrage sur l'application ! J'ai hâte d'y être, c'est vraiment un plus ! Le Damoiseau est d'ores et déjà très fier de savoir qu'il imprimera SON livre à la fin !

En attendant, tout le parcours est balisé par un système d'auto-correction et "d'auto-valorisation", pourrait-on dire : l'enfant gagne des badges, tout est fait pour l'inciter à progresser et à se situer. C'est toute une logique interne qui s'avèrera vraiment précieuse dans le cadre d'une classe - un peu moins intéressante à la maison, à mon sens, où l'accent est mis sur le plaisir pur, plutôt que sur d'éventuels progrès.
 

Quant aux modalités pratiques :

Un coffret d'écrivain coûte 29, 90 euros et comporte tout le matériel dont je vous ai parlé, dont l'accès à l'application.
 
Il est possible d'inscrire plusieurs enfants : Louiselle a pu commencer à écrire "Le sortilège de Barnabé" gratuitement, elle est ravie !

Ensuite, il faudra acheter une "recharge" : pour 9, 90 euros, deux nouvelles histoires sont débloquées intégralement. J'ai d'ores et déjà prévu de me laisser tenter - voilà un excellent petit cadeau pour nos fêtes saisonnières !
 
Enfin, je vous annonce une grande chasse aux tickets d'or sur Ulule ! Oui, oui, c'est comme dans Charlie et la chocolaterie : en soutenant le projet sur Ulule, on bénéficie de quelques surprises supplémentaires : des réductions, des petits cadeaux et ... une participation à la grande chasse aux Tickets d'or, qui sont cachés au hasard dans les coffrets d'écrivain vendus ... 😄 Ceux qui auront la chance de les trouver gagneront une entrée gratuite au parc Harry Potter de Londres, rien que cela !!
 
Attention, les ventes sur Ulule se terminent le 11 décembre !
(Tous les coffrets vendus avant cette date seront livrés pour Noël)

Je souhaite une bonne inspiration à tous nos petits auteurs ...❤❤❤
 
Prenez soin de vous et de votre petite famille !

You Might Also Like

12 comments

  1. ho ben je fais bien de passer te lire, la grande n'aime pas "écrire" à la main du à sa dysgraphie, mais elle aimerait faire comme maman et écrire aussi... donc je me dis que ça pourrait être une super idée.
    Merci de ton partage sur le sujet au bon moment!!

    ReplyDelete
  2. Encore une belle découverte grâce à toi, merci! Et bravo aux deux petits écrivains.

    ReplyDelete
  3. Quel superbe projet 😍 ça plairait à ma fille (et à sa mère 😁)

    ReplyDelete
  4. Oh la la, ça a l’air top, je vais regarder ça de ce pas !

    ReplyDelete
  5. J'hésite depuis une bonne semaine...ma gommette écrit des tas d'histoire sur des carnets qu'elle fabrique elle même...je ne sais pas si ce support lui plairait... J'adore aussi l'idée du ticket d'or! Et j'aime plum app de manière générale!

    ReplyDelete
  6. Rrrrooo ma demoiselle n'a "que" 5ans mais c'est vraiment quelque chose qui lui plairais (d'ici un an ou deux je pense ) elle qui depuis le printemps veut écrire des livres (et s'y essaie)😍😍

    ReplyDelete
  7. Babillages et gazouillisDecember 04, 2020

    ça a l'air vraiment très chouette !

    ReplyDelete
  8. Je vais voir sûrement participer pour ma grande. Elle aimerait bien pouvoir écrire et faire comme maman.. ms sa dysgraphie souvent la braque sur tout ça (malgré le pc). Je verrai ca demain je me suis notée la page ulule

    ReplyDelete
  9. Merci pour cet article. Coffret commandé. Et on croise les doigts pour le ticket d'or ;0)))

    ReplyDelete
  10. Ce sera le cadeau de Noel de mes enfants! En attendant, ils ouvrent chaque jour une case de leur calendrier de l Avent contenant des Legos du match de Quidditch et nous sommes à peu près au milieu du tome 2 de Harry Potter... Je suis à la lettre vos idées géniales et ne suis jamais déçue!

    ReplyDelete
  11. Cela a l'air chouette mais ayant testé l'abonnement Plume, je ne tenterai plus l’expérience avec eux. En effet, j'ai été très déçue, aucun accompagnement, aucune aide proposée, mon fils, qui n'aimait pas écrire, n'a pas été enthousiaste et n'a pas pu progresser.

    ReplyDelete
  12. Ca me plaît bien, à moi, adulte écrivain à mes heures.
    Cependant, est ce utilisable pour ma 6 ans ? Où est ce trop tôt pour une enfant en cp ?
    Je me dis que ce serait plus profitable pour l'an prochain.
    Qu'en penses tu ?

    ReplyDelete