Livres enfants : Le déménagement

October 15, 2020

L'oiseau de Colette, Isabelle Arsenault, éditions de la Pastèque, 2017

 
Suite à mon article "Préparer un enfant à un déménagement", voici un petit échantillon de lectures enfantines possibles sur le sujet. Parce que la Littérature permet à l'enfant de mieux se connaitre, elle se révèle une aide précieuse pour passer les obstacles de la vie. À travers les œuvres, les images et les récits, l'enfant découvre qu'une myriade d'êtres humains, avant lui, ont vécu des situations similaires et ressenti des émotions analogues. Le message que la Littérature nous adresse, c'est : "Tu n'es pas seul !" 😊
 
Bien sûr, je suis tout loin de tout connaitre, et comme d'habitude, j'attends vos propres références avec gourmandise ! Mais j'ai tout de même été surprise, en les listant, de trouver autant d'ouvrages de qualité sur le sujet. Je n'expose ici que des coups de cœur - les miens ( ils sont marqué d'un ❤) ou ceux des enfants autour de moi. Il n'ont pas tous mon adhésion totale, vous verrez, mais je ne prétends pas avoir le "goût absolu" en matière littéraire. Le coup de cœur d'un bambin de deux ans vaut le mien, et j'accepte très bien l'idée que nous n'ayons pas forcément les mêmes critères de sélection. 😏

J'indique des âges-repères, parce qu'on a beau dire, c'est tout de même parfois nécessaire. Ne glissez pas Delphine Bertholon ou Gary Ghislain au chevet de votre enfant de 8 ans, il en perdrait le sommeil ! Il s'en délectera, par contre, dans deux ou trois ans. Je propose à dessein des tranches d'âges "larges" - votre enfant tombera presque nécessairement sous plusieurs catégories, c'est voulu. À vous de "sentir" s'il est prêt pour un ouvrage ou pas !

J'ajoute enfin qu'il n'est pas nécessiare de vivre un déménagement pour proposer des livres sur ce sujet, bien sûr ! Ce motif se fait le symbole de tous les grands bouleversements de la vie : l'entrée à l'école, un deuil, la puberté ... C'est certainement pour cette raison qu'on trouve autant de livres sur ce beau sujet !

Je vous souhaite une belle exploration et d'excellentes lectures ! 😊

 0/4 ans

- Je ne veux pas déménager !, Stéphanie Blake, l'Ecole des Loisirs, 2013. Dessins à la truelle et larges plages colorées, c'est le retour de Simon, qui accompagne une fois de plus nos enfants au moment de franchir une étape décisive de leur vie. Attention, cette série est capable de provoquer des délires d'enthousiasme chez les enfants de 2 à 4 ans.
 
- T'choupi déménage, Thierry Courtin, Nathan, 2017. Je n'assume pas bien T'choupi (😅), mais tous les bébés auxquels je le lis en raffolent ... Voilà un livre certes sans prétention, mais qui a le mérite d'exister et de décrire un quotidien dans lequel l'enfant se retrouve.

3/5 ans


- ❤ Cookie, Mary Sullivan, Glénat Jeunesse, 2018. Un petit bijoux de tendresse et de malice pour tous les âges. Idéal aussi pour lecteurs débutants ! Le déménagement n'est abordé que de manière indirecte, à travers les déboires d'un chiot nouvellement adopté qui doit faire sa place dans la maisonnée ... C'est un délice !

- Simon le raton a une nouvelle maison, Sophie de Mullenheim, Romain Guyard, Auzou, 2016. Je ne suis pas fan des illustrations mais je dois admettre que l'ouvrage est fort bien fait, et qu'il remporte un grand succès chez les enfants ! Pédagogique et efficace, j'aurais aimé un petit brin de charme en plus.

- Des amis à chaque étage, Chantal Wibaux, Adrien Albert, l'Ecole des Loisirs, 2013. Les illustrations très douces servent le discours à ravir : voici une histoire charmante qui invite à dépasser nos préjugés et à prendre l'autre tel qu'il est.

- ❤ Dix petits amis déménagent, Mitsumasa Anno, L'Ecole des Loisirs, 2002. Au delà de son aspect "album à compter" (certainement l'un des meilleurs albums à compter que je connaisse !), il aide l'enfant à apprivoiser l'absence, le changement, le transfert. Tous ces personnages qui passent de page en page et ne sont jamais où on les attend, c'est jouissif !

- Je ne veux pas changer de maison, Tony Ross, Gallimard Jeunesse, 2006. Les enfants s'identifient très bien à cette attachante héroïne, et ont plaisir à la retrouver dans diverses aventures. Voici un album qui roule, même si le thème de la transition et du changement aurait pu être plus approfondi.
 

4/6 ans

- La famille Surricate déménage, Yann Walcker, Auzou, 2014. La famille Surricate vous dira certainement quelque chose : ici, on co-dodote, on allaite et on pratique le portage. C'est mignon tout plein, assez drôle, et dédramatisant à souhait.
 
- L'ours de la bibliothèque, Katie Cleminson, Casterman, 2012. C'est plutôt la peur de l'abandon qui est traitée ici, à travers des illustrations d'une finesse rare, mêlant encre de Chine et aquarelle. Le chagrin et la recherche d'un nouveau foyer sont traités avec poésie et tendresse, c'est une belle réussite.

5/7 ans 


- ❤ Lola sur le rivage, Teresa Arroyo Corcobado, Versant Sud, 2019. Aller à la rencontre de l'autre pour nourrir ses racines et déposer, au passage, ses peurs sur le rivage ... Un album bourré de talent, chatoyant et grave.

- ❤ Florette, Anna Walker, Kaléidoscope, 2019. Des péripéties tout en poésie, et des illustrations exubérantes qui respirent la douceur du grand air : le bouleversement du déménagement se greffe ici sur une problématique "Nature", puisque Florette déménage, à son grand regret, de la campagne vers la ville.

- ❤ L'oiseau de Colette, Isabelle Arsenault, Editions de la Pastèque, 2017. Voilà une ambiance très  particulière, sensorielle, aussi réaliste qu'onirique. Les illustrations à la beauté timide et simple confèrent un lyrisme très spécial à ce récit qui nous embarque avec une sorte d'euphorie enfantine, où tout n'est qu'entraide et solidarité.

- Dédé le dodo, Magali Ben, Sophie Pujas, Magali Ben, Editions Alice, 2017. Un livre soigné et agréable, avec plein d'émotions à l'intérieur.

- ❤ Loin de Léo, Andréa Maturana, Francisco Javier Olea, Talents hauts éditions, 2015. Un joli album sur l'amitié, et sa solidité à travers l'espace et le temps. Parfait pour des enfants qui craignent de "perdre" leurs amis en déménageant : les émotions sont ici très justement décrites et reflètent à merveille les préoccupations des plus jeunes.

6/8 ans

- Les Amants papillon, Benjamin Lacombe, Seuil Jeunesse, 2015. Superbement illustré, superbement écrit, voici un ouvrage qui connait ses classiques. Cette histoire d'amour contrarié façon "Roméo et Juliette" peut être lue dès 7 ans en lecture offerte, mais c'est auprès des plus grands qu'il révèlera tous ses arômes.
 
- Il vient quand, le Père Noël ?, Christine Palluy, Coralie Vallageas, Milan, 2014. Lorsqu'on déménage au moment de Noël, l'inquiétude ne manque jamais de s'exprimer : les cadeaux trouveront-ils le chemin de la nouvelle maison ? Une lecture adaptée aux jeunes lecteurs autonomes : c'est mignon tout plein, réaliste et expressif, et assez touchant !
 
- ❤ Nour, Le moment venu, Mélanie Rutten, éditions MeMo, 2012. L'appréhension du changement et de la solitude sont pris très au sérieux, avec une douceur et une poésie subtile. Ça sent l'attente, la patience et l'affection, et la délicatesse de l'ensemble bouleverse.

7/9 ans 

 
- Ma copine Vampirette, Ségolène Valente, Bayard Jeunesse, 2017. Un mini-roman "J'aime lire" qui tient ses promesses. Il existe d'autres tomes, et la série plait généralement beaucoup aux enfants de 7/8 ans.
 
- Lubin et Lou, les enfants loups-garou, tome 1 : "Une nouvelle maison", Hélène Gaudy, Folio Cadet, 2016. Encore une série très sympathique, de lecture aisée - le texte est cependant assez fourni.

- ❤ Charlotte et Mona déménagent, Florence Seyvos, Mette Ivers, L'Ecole des Loisirs, 2014. Trois courtes histoires très mignonnes à lire tout seul. L'imaginaire des petites filles, ainsi que leurs angoisses et leurs questions existentielles, se déploient dans un univers plein de tendresse.
 
 

8/10 ans 

- La sorcière de Magicville, Stéphanie Lagalle, publication indépendante, 2018. Lorsqu'on déménage, ne rêve-t-on pas toujours un peu de débarquer dans une ville ... magique ? Dans cette série de romans, le désir devient réalité ! Voilà qui devrait plaire aux petits fans de Fantastique ...

9/11 ans

- ❤ Journal d'un (dé)gonflé, tome 14 : "Ça déménage", Jeff Kinney, Seuil Jeunesse, 2019. C'est une série parfaite pour les enfants qui rêvent de grandir un peu plus vite. Ces romans graphiques sont très faciles à lire, mais les problématiques du jeune narrateur, son langage et ses réflexions (souvent assez profondes !) sont clairement celles d'un pré-ado. Jamais vulgaire, toujours très drôle, l’œuvre de Kinney est à découvrir !

- ❤ Magda, Guillaume Nail, Terkel Risbjerg, Auzou, 2019. La situation initiale est originale et fort intéressante : la petite Magda a un accent régional à couper au couteau, et depuis qu'elle a déménagé, tous ses camarades se tordent de rire dès qu'elle ouvre la bouche ... Un beau symbole de nos différences et de nos richesses, cet accent ! C'est bien écrit et souvent drôle, roman très sympa !

- ❤ Charly Tempête, tome 1 : "On déménage", Anne-Lise Heurtier, Clotka, Casterman, 2013. Attention : un tome de Charly Tempête, c'est un peu comme la boite de Pandore. Si vous l'ouvrez, pas mal de choses vont en sortir, et vous ne pourrez rien faire !! Humour, dynamisme, optimisme, altruisme, débrouillardise ! Viiite ! Refermez ce livre ! Ça pétille trop de vie, là-dedans.

- ❤ Charly Tempête, tome 2 : "Drôle de rentrée", Anne-Lise Heurtier, Clotka, Casterman, 2019. Bonne nouvelle, le tome 2 de cette adorable série approfondit la thématique du déménagement. Car après avoir changé de lieu de vie (et ce ne fut pas de tout repos !), l'inévitable arrive : c'est la rentrée. Dans une nouvelle école. Sans copain ni rien. L'enfer sur Terre, quoi. Et c'est toujours aussi addictif et bien écrit.

10/12 ans 

 
- Mes voisins les Goozls (2 tomes), Gary Ghislain, Seuil Jeunesse, 2018. Ici, c'est un peu différent, puisque le protagoniste ne déménage pas, non. Ce sont ses voisins qui emménagent. De nouveaux voisins, euh ..., plutôt atypiques. L'atmosphère campée est extraordinaire, mais ce n'est pas une lecture pour les petits - la violence de la vie est y abordée sans ambages. Même que parfois, c'est un poil gore.
 
- ❤ Ma vie mouvementée, par Plume, tome 2 : "Quand le destin s'en mêle", Mathilde Paris, Auzou, 2018. Plume est une jeune personne drôlement attachante, très dynamique et optimiste. Elle se pose aussi beaucoup de questions et adore faire la cuisine. Comme elle est sympa, toutes ses recettes fétiches sont dans le livre. C'est enfin une pré-ado de 13 ans, qui vit ses premiers émois amoureux et les difficultés de la vie (très relatives, cependant). Ce deuxième tome peut être lu indépendamment du premier, même s'il y est fait référence à plusieurs reprises. Mais je conseillerai quand même de lire les deux - pourquoi se priver d'un tel plaisir ?
 
- ❤ Les carnets de ma vie presque ordinaire, tome 1 : "Ma valise à roulettes", Virginie L. Sam, De la Martinière Jeunesse, 2017. C'est clairement le même genre de livre que le précédent : une pré-ado (celle-ci a 12 ans) à la vie très ordinaire (mais qui est persuadée que non). Un roman en forme de journal intime, une écriture aérée et dynamique. Et elle déménage, elle aussi. Sauf que votre enfant vous le dira : cela n'a rien n'a voir. D'abord, cette héroïne-ci s'appelle Lila-Lou Tabouret, elle a un bernard l'hermite pour animal de compagnie (ouahh !), elle souffre d'un TOC qui l'oblige à d'invraisemblables calculs, elle est un peu rondelette, affublée de tâches de rousseur et d'un appareil dentaire. Enfin, même recette ou pas : c'est tout aussi bien !

- ❤ Maudite rentrée, Sylvie Deshors, éditions Thierry Magnier, 2012. C'est l'histoire classique de la grande fille qui  fait la tête parce pile au moment où elle entre en 6e, ses parents lui font l'affront de déménager. Et à la campagne, en plus. C'est l'histoire classique qui se termine bien - le personnage, au fil de sympathiques péripéties, change sa vision du monde et se fait plein de nouveaux amis. Mais que voilà un roman élégant, bien fichu, très agréablement mené ! On y rencontre un tas de gens charmants, et une belle poignée de mystère.

- Marie Banlieue, Martine Delerm, Folio Junior, 2009. Dans cette histoire, le Papa ne suit pas la famille dans le déménagement - il travaille en Suède et c'est pour Marie, 11 ans, un double déchirement. Je ne suis pas très objective pour vous parler de Marie Banlieue, parce que j'ai un rapport très personnel à ce livre, qui fait écho à ma propre histoire. L'écriture est sans doute un tantinet contrainte, l'histoire pourra paraitre austère ... Moi, je l'aime beaucoup, et j'ai pleuré en le lisant !


 11/13 ans

 
- ❤ Au secours, mes parents sont bio, zen et sans gluten, Nathalie Lombard, Katia Humbert, Editions Le Verger des Hespérides, 2017. Encore un roman sympa tout plein, drôle et intelligent, et quelle problématique moderne, vous avez vu ça ? La chute est attendue, mais voilà un excellent ouvrage, superbement écrit, et émaillé de finesse.

12/14 ans


- Elles, Sophie Rigal-Goulard, Rageot éditeur, 2020. Ah, intéressant : ici le déménagement est une conséquence de la séparation des parents, c'est finalement assez rare dans ma sélection - bien que courant dans la vie. Le sujet est difficile : l'impact de l'alcoolisme parental sur la vie de famille et le développement de l'enfant. C'est un roman de grand. La détresse, la culpabilité, la honte et la colère grondent. Mais aussi la force des émotions et la douceur de vivre.

- Ma vie selon moi, tome 6 : "Ma vie comme je l'imaginais ... ou pas", Sylvaine Jaoui, Rageot éditeur, 2013 . Une amie de 14 ans m'a persuadée de lire ce livre, il s'agit d'une série qu'elle adore ! Il s'adresse plutôt aux petites adolescentes qui rêvent de déménager - vous voyez ce que je veux dire ! Ici, on se projette auprès d'une bande de jeunes qui, le bac en poche, vivent l'aventure de leur première coloc. C'est distrayant, léger, parfois gnangnan. Lire les tomes précédents n'est pas obligatoire, mais puisque l'ambiance est sympathique ...

- Akiko, tome 1 : "Une amie pas comme les autres", Cyrielle, Editios Jungle, 2012.  Un pseudo manga - l'univers graphique m'a dérangée dans un premier temps, mais on se surprend à aimer ce petit monde énergique, dense et coloré. C'est clairement ciblé "collégienne" - et ça marche : elles adhèrent !

- Lampedusa, Maryline Desbiolles, L'Ecole des Loisirs, 2012. Le père a pris ses cliques et ses claques, et le reste de la famille, rudement éprouvée, dégringole socialement. Déménagement. Un poème envoûtant sur fond de drames - séparation, immigration. Mais quelles descriptions !  Voici de la littérature exigeante pour les enfants qui sont sensibles aux finesses et à la beauté de la langue.

- ❤ Tu sais quoi ?, Mickaël Ollivier, Editions Thierry Magnier, 2006. C'est l'histoire de Daphné de Maurier ... Si, si. Mais il faut savoir que Daphné ment beaucoup, alors, qui sait ? J'ai été complètement séduite par ce roman aussi tendre que perspicace. C'est malicieux, fin comme tout, bourré de jolies valeurs - on le referme avec le sourire aux lèvres et le cœur grand comme ça.

13/15 ans


- ❤ Celle qui marche la nuit, Delphine Bertholon, Albin Michel, 2019. Chouette, une histoire de fantômes ! Et le protagoniste est un garçon, ha ! C'est presque rare, de nos jours. Alors, si vous connaissez Delphine Bertholon, vous voyez le topo : Malo emménage dans une maison hantée. Parfait pour tous les enfants qui aiment avoir peur, mais le degré de trouille ressentie devrait être supportable pour un plus de 12 ans qui en a vu d'autres. Avec Bertholon, tout est dans l'ambiance et le suspens, et je vous préviens : une fois commencé, on ne lâche plus le bouquin !

14/16 ans


- ❤ Te revoir un jour, Sarah Dessen, Pocket Jeunesse, 2012. La séparation de ses parents va avoir une conséquence très pragmatique dans la vie de  Mclean : elle va suivre son père (et son métier) et, en deux ans, elle déménage quatre fois. Autant dire que c'est une spécialiste ! Adolescents blessés, écorchés, qui cherchez votre identité : lisez Sarah Dessen ! De l'émotion en bouteille, garantie sans pathos (même si le titre ne donne pas envie à priori !).

❤❤
 
J'espère que cette petite sélection vous sera utile ! Pour moi, je me suis beaucoup amusée à la concocter !  😊

Bonnes lectures en tout genre, et n'oubliez pas de prendre soin de vous ! ❤

You Might Also Like

2 comments

  1. Bonjour :-)
    . j'ai découvert ce blog extraordinaire il y a un an..j'avais laissé un petit commentaire à l'époque.... depuis ce blog est toujours une source d'inspiration, d'enrichissement, de poésie.... depuis avec mon mari nous avons dévoré les livres de Montessori (lecture parfois ardu...).. j'explore aussi Steiner.. et ton livre avec les activités est super aussi.. nous avons cheminé beaucoup... et nous déménageons... nous aussi c'est l"appel de la forêt :-) avec nos tous petits;.. et ton dernier post puis celui là tombe vraiment à pic... donc merci qui ? merci Elsa :-)

    ReplyDelete
    Replies
    1. Ah, mais quelle synchronicité ! Je suis vraiment contente, car j'ai toujours peur que cela n'intéresse personne sur le moment, ce sujet d'article un peu "particulier", donc MERCI pour ce retour !

      Et DOUBLE MERCI pour ton retour sur mon travail, je suis vraiment heureuse si j'ai contribuer à semer une petite graine ! ;-)

      Delete