Bibliok'lipop : La Première guerre mondiale

September 03, 2019



Nous voici arrivés au terme, ou presque, de notre balayage rapide de l'histoire de France. Conformément à la démarche que je vous exposais ICI, je tenais à doter très tôt mes enfants de repères, même grossiers, sur chacune des grandes périodes historiques, de manière  à ce qu'ils puissent "lire" le monde autour d'eux. Nous nous baladons à Vieux-la-romaine ? Ils évoquent Jules César et Vercingétorix. Nous visitons une abbaye du Moyen-âge ? Ils déblatèrent sur Saint Louis et Jeanne d'Arc. Nous visionnons un film sur les Incas ? Ils font le lien avec la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb. 

À ce stade, leurs connaissances sont encore assez archétypales, et il va falloir affiner. Ce que nous ferons, dès que nous en aurons fini avec le XXe siècle, en reprenant tout depuis le début, sous l'angle de l'étude des civilisations, cette fois. Laquelle demande une capacité d'abstraction et de décentrement suffisante - à 7 et 8 ans, il vont se régaler, je pense ! 😊

Mais d'abord, le XXe siècle, donc. Gros morceau, s'il en est, puisqu'il décroche haut la main la palme de l'horreur. Mensonges politiques, massacres planifiés, génocides à grande échelle, assassinats, manipulations ... Le plus atroce des romans de science fiction n'arrive pas à la cheville de l'histoire de cette sombre période ...

Je me sentais un peu maladroite à la veille de l'aborder - et pourtant les enfants, et Louiselle en particulier, me bombardaient de question à son sujet, il fallait donc s'y coller ! Sans abîmer la foi profonde que les enfants portent à l'humanité, mais sans (trop) édulcorer non plus, afin de faire passer le message essentiel :

"JAMAIS PLUS !"

La littérature m'a sauvée la mise. À travers la lecture de trois ouvrages parfaitement adaptés aux plus jeunes, nous avons étudié la première guerre mondiale sans tabou, mais avec beaucoup de (com)passion. Je partage avec vous ces trouvailles aujourd'hui !

Sélection spéciale "jeunes lecteurs"


Le plus complet :




Dès 7 ans.


Le journal de Rose est un véritable roman. Qui se déguste sur plusieurs jours, et tient en haleine. J'y ai appris moi-même beaucoup de choses, et nous avons particulièrement aimé le mélange des genres, entre fiction réaliste et documentaire fourmillant de photographies d'époque. La rédaction à la manière d'un journal intime a profondément marqué mes enfants - Antonin s'est même mis à écrire son propre journal à la suite de cette lecture !


Cette aventure palpitante suffit presque sur le sujet. Tous les aspects de la Grande guerre (humain, économique, politique ...) y sont présentés. Si vous ne deviez en lire qu'un, c'est vraiment l'ouvrage que je vous conseille !

Le plus narratif :




Dès 6 ans.


Voici un grand album au texte assez dense, qui se lit en une quinzaine de minutes. Je préfère proposer ce genre d'ouvrages en lecture offerte, pour pouvoir étayer, expliquer, et garder un regard sur les émotions qu'il suscite. Il se dégage de cette histoire une ambiance forte, assez triste, et extrêmement réaliste. J'ai particulièrement apprécié le point de vue de l'enfant qui reste au village pendant le conflit et décrit la vie de tous les jours, les tensions entre les habitants et les difficultés quotidiennes.


L'happy end (oui, oui, le frère de Lulu reviendra vivant ... infirme mais vivant 😢) fait que cette histoire peut être lue assez tôt, dès 6 ans il me semble, aux petits curieux de cette période de l'Histoire.

Le plus simple :




Dès 6 ans. 


Les P'tits docs, c'est vraiment une collection de confiance, je trouve. Je ne sais pas si cela est dû à la douceur des illustrations ou à la sobriété du texte, mais j'ai l'impression que Stéphanie Ledu parvient à aborder tous les sujets sans heurter - ni dénaturer les faits.


L'aspect politique du conflit est particulièrement bien traité - avec des mots et des repères accessibles aux plus jeunes. Le petit livre se prête volontiers au feuilletage et à la lecture autonome ... Mes enfants se sont beaucoup amusés à suivre les personnages d'une illustration sur l'autre, et à inventer mille scénarios : "Regarde, Maman, c'est l'instituteur, ici ! Il a eu une permission, je suis sûre que c'est parce qu'il a aidé son copain blessé avec les brancardiers ..." 😊


Je reviendrai certainement mettre à jour cet article, car il est sûr que nous lirons d'autres livres sur le sujet ! Mais pour l'instant ...

"Allez, Maman, c'est bon : on a bien tout compris sur la Première Guerre Mondiale. 
On voudrait des livres sur la Seconde, maintenant !" 

Allons-y gaiement ... 😓 Je reviendrai vous en parler ! 😄

N'hésitez pas à partager vos propres coups de cœur sur cet épineux sujet - merci de préciser l'âge des enfants auxquels vous les adressez !

Merci par avance pour vos grains de sel !

You Might Also Like

13 comments

  1. Merci pour cet article, cela me donne des idées pour nos prochaines lectures. Pour ce qui est de la deuxième guerre mondiale je peux te conseiller la petite série de dessins animés "les grandes grandes vacances", une merveille à mon sens. J'ai trouvé que cela reflétait bien la guerre sans faire peur ni avoir d'images trop violentes pour les enfants.
    Sinon j'avais une questions, pourrais-tu nous donner la liste des grands personnages qe tu as utilisé pour aborder l'histoire avec Antonin et Louiselle?

    ReplyDelete
  2. Oh, "Les grandes grandes vacances" sont publiées dans Astrapi sous forme de BD et les enfants adorent ! Je ne savais pas qu'il y avait un dessin animé, merci du tuyau !

    Je te prépare une liste des personnages historiques rencontrés que je publierai au plus vite !

    ReplyDelete
  3. Bonjour, ma fille de 5 ans me pose beaucoup de questions sur les guerres mondiales, penses-tu que ces livres soient adaptés ? Merci.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Le dernier, certainement. Pour les autres à voir, mais vu son jeune âge, je te conseille de lire les ouvrages avant de les lui proposer. Tout dépend de sa sensibilité !

      Delete
  4. Mes enfants ont beaucoup aimé "Pipo, chien de guerre". Il est adapté aux plus jeunes, je dirais dès 5 ans. L'histoire est vue du côté du chien, ce qui permet de se distancer un peu de l'horreur. Cela se passe en Belgique par contre.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merci, je vais voir s'ils l'ont dans mon réseau de bibliothèque !! <3

      Delete
    2. Snif, ils ne l'ont pas, quel dommage ... :-(

      Delete
  5. lors de la commémoration du 8 mai, nous avons abordé la 2e guerre mondiale sous le prisme de la paix. Nous avons célébrer la paix à travers l'art. Nous avons passé la journée à dessiner et fabriquer des colombes (symbole de paix) à la manière de Picasso et des oiseaux pour la apix à la manière de Braque et Magritte. C'était idéal pour J. l'hypersensible avide de justice et pour F. encore en GS. Et bien sûr nous avons lu le p'tit doc sur la seconde guerre mondiale.
    En tout cas merci je vais me pencher sur ces lectures pour le 11 novembre. Je pense qu'on jouera aussi à un jeu coopératif qui s'appelle les taxis de la marne et que l'on "étudiera" les monuments aux morts pacifistes et il feront le leur en pâte à sel.
    J'essaye de centré au maximum sur l'espoir, la apix et la coopération qui découle de ces évenements tragiques car je sens bien que ça perturbe J. si il s'en tient aux faits tels qu'abordés à l'école.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Oh, je ne connais pas du tout ce jeu, "Les taxis de la Marne" ...
      Merci, tu me donnes plein d'idées d'activités, là ! :-)
      <3

      Delete
    2. De rien j'y ai réfléchi depuis l'année dernière où j'ai senti que J. était perturbé par toute cette violence. Je voulais en parler mais sous l'angle de la paix, de la fraternité et de l'espoir.

      Delete
  6. lors de la commémoration du 8 mai, nous avons abordé la 2e guerre mondiale sous le prisme de la paix. Nous avons célébrer la paix à travers l'art. Nous avons passé la journée à dessiner et fabriquer des colombes (symbole de paix) à la manière de Picasso et des oiseaux pour la apix à la manière de Braque et Magritte. C'était idéal pour J. l'hypersensible avide de justice et pour F. encore en GS. Et bien sûr nous avons lu le p'tit doc sur la seconde guerre mondiale.
    En tout cas merci je vais me pencher sur ces lectures pour le 11 novembre. Je pense qu'on jouera aussi à un jeu coopératif qui s'appelle les taxis de la marne et que l'on "étudiera" les monuments aux morts pacifistes et il feront le leur en pâte à sel.
    J'essaye de centré au maximum sur l'espoir, la apix et la coopération qui découle de ces évenements tragiques car je sens bien que ça perturbe J. si il s'en tient aux faits tels qu'abordés à l'école.

    Johanina

    ReplyDelete
  7. Bonjour,

    Merci pour toutes ces références.
    Ici nous aimons beaucoup une collection de chez Bayard Jeunesse.
    Tous les titres commencent par "La véritable histoire de..."
    Pour la première guerre mondiale, il y a ce titre "La véritable histoire de Marcel, soldat pendant la Première Guerre mondiale".

    ReplyDelete
    Replies
    1. OUI !! Je l'ai dans mes trésors (ainsi qu'un autre, sur une fillette de la Préhistoire). Je les avais trouvé en vide-grenier, mais mes enfants étaient trop petits à l'époque, alors je les avais mis de côté. Merci pour la piqûre de rappel, je vais aller fouiller dans mes cartons ! <3

      Delete