Feuilles d'automne : une semaine d'activités

October 04, 2018


Il y a un an, au mois d'octobre 2017, nous avions réalisé un joli panel d'activités sensorielles avec les feuilles d'automne.

Mais il y a un an, au mois d'octobre 2017, j'étais "le nez dans le guidon" et je n'avais pas eu le temps de publier l'article que je voulais y consacrer ... Je répare cette lacune aujourd'hui - mieux vaut tard que jamais. Antonin et Louiselle avaient donc respectivement 6 et 5 ans au moment de ces photos, mais je vous rassure : ces activités peuvent être proposées à tout âge, de 2/3 ans jusqu'à l'adolescence (ou plus tard encore !) sans problème. Les résultats obtenus seront bien sûr différents en fonction de l'âge, et aussi de la personnalité de chacun, mais le déroulé reste le même !

Voici donc aujourd'hui, pour fêter l'entrée dans le mois le plus coloré de l'année :


Lundi : Colorier des feuilles aux pastels secs


Matériel :

- Feuilles mortes encore fraiches, non cassantes, et de préférence pas trop petites.


L'idée m'avait été soufflée, je crois, par ce post de Cinta&Co sur Instagram : comme vous pouvez le constater, le résultat fut très différent chez nous ! Moins graphique, certes, mais tout autant sensoriel ...


La texture poudreuse des pastels secs est parfaite pour révéler les nervures et rehausser les couleurs naturelles des feuilles. Nous avions fait un essai aux pastels à l'huile, mais ce fut un échec : ces pastels-là supposent de trop appuyer sur la feuille, qui se déchirait. 

Ce coloriage d'un nouveau genre est un bon exercice pour maitriser son geste : développer un mouvement doux, donc, qui respecte le support ; mais aussi apprendre petit à petit à aller dans le sens de la nervure, à la suivre (et donc à observer finement son dessin). Quel plaisir de voir nos feuilles ainsi relookées !

Mardi : Réaliser des guirlandes de feuilles


Matériel :

- Une grosse aiguille à broder.
- Fil à broder.
- Feuilles mortes encore fraiches, non cassantes. On peut décider d'utiliser exclusivement les feuilles d'un même arbre, ou au contraire s'amuser à  varier les formes, les tailles, les textures ...


Voici un petit exercice de Vie pratique simplissime qui peut être proposé dès que l'enfant sait compter jusqu'à deux : il faut piquer chaque feuille deux fois. Dessus, dessous, c'est mieux, mais dans dans les cas, le résultat sera splendide - et authentique.

Et le petit "plus" sensoriel, c'est bien sûr, le "scritch !" délicat de la feuille qui crève sous l'aiguille à chaque point réalisé ... ❤

L'année dernière, les guirlandes réalisées avaient été accrochées dans les chambres des enfants. Cette année, Damoiseau et Damoiselle ont réclamé à nouveau cette activité lors de notre fête de l'automne, et ils ont choisi de les convertir en couronnes. 😊

Mercredi : Collage


Matériel :

- Feuilles mortes encore fraiches, non cassantes, bien épaisses, de couleurs variées.
- Ciseaux.
- Gabarit - ici j'ai utilisé une pièce de jeu de société en carton fort, de forme carrée 👆. Elle m'a servi de patron pour découper mes feuilles en morceaux réguliers tous identiques.
- Papier à dessin un peu épais.
- Pistolet à colle.


On commence par découper les feuilles mortes en morceaux - ce peut être fait par l'enfant selon ses possibilités.

Il s'agit ensuite de réaliser un collage : c'est une invitation à observer finement les différentes nuances, à trier les feuilles par coloris - d'autant plus que tous les morceaux ont la même forme, ce n'est pas ce qui les distingue les uns des autres !

Quelle palette, n'est-ce-pas ?!


Antonin avait choisi de réaliser une mosaïque, "comme un quadrillage", et s'était appliqué à alterner les nuances de manière à ce que "les mêmes couleurs ne se touchent jamais".


Louiselle, au contraire, avait rapproché les coloris similaires et les avait organisé "en arc-en-ciel", en s'aidant de son petit Grimm's.

Nous avions testé plusieurs colles et étions parvenus à cette conclusion : il n'y a que le pistolet à colle qui fonctionne !! 😄 Tant mieux, les enfant adorent l'utiliser !

Jeudi : Empreintes


Matériel :

- Feuilles fraiches de formes variées. Une seule feuille de chaque sorte suffit (on peut la "réutiliser" plusieurs fois).
- Petits morceaux de craton ondulés (environ vingt centimètres de côté, selon la taille de vos plus grandes feuilles).
- Gouache de couleurs variées.
- Pinceaux brosses.
- Eau.


Un petit tuto en images pour cette activité ... 😉 :

1. Appliquez la gouache sur la feuille en couche épaisse à l'aide d'un pinceau brosse. Recouvrir toute la surface en alternant les couleurs, les motifs, dans une sorte de "dialogue" avec la matière.


2. Posez un morceau de carton sur la feuille, et pressez.


3. Retournez l'ensemble et décollez précautionneusement la feuille.


Et voilà !


Nous nous sommes vite aperçu qu'il était intéressant de travailler avec les deux côtés de la feuille - car toute feuille a un "ventre" et un "dos". On peut dire aussi qu'elles ont une "face supérieure" (c'est celle qui est exposée à la lumière) et une "face inférieure" (souvent de couleur plus claire). Sur la face inférieure, les nervures ont plus de relief, ce qui donne lieu donc des impressions plus découpées :


Et si on superposait deux empreintes de la même feuille, une de sa face supérieure, une de sa face inférieure ? Cela pourrait donner quelque chose comme ça :


Bref, cette activité fut la préférée de notre semaine, je me souviens encore du bon moment que nous avions passé ! Je vais essayer de la reproposer aux enfants ce mois-ci, tenez !


N'hésitez pas, si vous les connaissez, à désigner toutes ces jolies formes par leur noms tout au long de l'activité : composées (palmées, pennées), pentalobées, trilobées ... Cela fera son chemin dans les jeunes mémoires ... 😉

Vendredi : Dessin d'observation


Matériel :

- Feuilles variées récoltées en promenade.
- Guide d'identification des arbres (La "Flore forestière française" est un must si vous le dénichez en vide-grenier !).
- Un joli carnet.
- Feuilles à dessin.
- Crayon à papier, crayons de couleurs, aquarelle ...


Après une semaine d'exploration, pourquoi ne pas commencer un "Journal d'observation de la Nature" familial ? C'est ce que nous avons fait il y a un an tout pile, et notre première double page était consacrée au Copalme d'Amérique - dont les couleurs sont si remarquables en automne. Voici ci-dessus la réalisation d'Antonin : le dessin d'observation se mêle à la narration, c'est une sorte de BD scientifique ... très personnelle ! 😄❤️ 

Ce carnet continue de recevoir nos croquis de la nature - je vous en parle de temps en temps sur Instagram, mais peut-être y consacrerai-je un article un jour ... Dans un an ?? 😄😄😄

En attendant, je vous retrouve très bientôt par ici ...

J'espère que tout ceci vous inspirera !

You Might Also Like

0 comments