mardi 20 février 2018

Anatomie (la suite)


Je vous ai déjà parlé (ICI : "Rudiments d'anatomie"), de quelques supports que nous utilisons pour explorer le fonctionnement du corps humain, et en particulier, celui des organes. C'est un sujet qui nous a bien occupés dernièrement, alors je voulais refaire un petit point rapide.

Nous continuons d'emprunter régulièrement le "Corps anatomique" de notre ludothèque. C'est un vieux modèle, qui n'est hélas plus disponible, et c'est dommage, car il est vraiment très bien : belles dimensions, plastique de qualité, les organes s'encastrent bien et restent bien en place (ouf !). Il existe une nouvelle version de ce matériel sous forme de coffret, mais au visuel, j'ai l'impression que la qualité est moindre ... Peut-être est-ce une impression, je ne l'ai jamais eu entre les mains !



Bref, en ce moment, ce torse zombiesque est chez nous, et j'ai décidé d'en profiter pour imprimer des cartes de nomenclature des organes humains. Avant de m'y coller, je me suis promenée un peu sur la Toile ... et j'ai bien fait ! Bien des blogueuses ont déjà fait le boulot, et joliment. Mon choix s'est porté sur les cartes de Montessori mais pas que, que j'ai trouvées particulièrement esthétiques. J'ai simplement retapé les légendes, de manière à ce que Louiselle puisse déchiffrer ces mots barbares seule : j'imprime les digrammes en vert, elle les repère mieux ainsi. Ce n'est pas grand chose à faire, mais si ces légendes vous intéressent, elles sont téléchargeables ICI.

Je n'ai pas proposé toutes les cartes de Montessori mais pas que aux enfants pour le moment, mais seulement celles dont les organes sont clairement identifiables sur notre mannequin. J'ai fait le choix d'imprimer ces cartes en un seul exemplaire seulement, d'abord pour épargner un peu la cartouche d'encre de mon imprimante, ensuite parce que nous n'avons jamais ressenti le besoin d'avoir nos cartes de nomenclature en double. J'ai séparé les images des légendes, et le jeu consiste à :

1. Faire correspondre chaque image à l'organe du corps anatomique.

2. Essayer de retrouver le nom de chaque organe et faire correspondre les légendes aux dessins. Des pastilles colorées au dos des cartes servent à l'auto-correction.



Évidemment, pendant que je me promenais sur la Toile à la recherche de cartes de nomenclature, je suis passée chez Crapouillotage. Je ne pouvais pas NE PAS passer chez Crapouillotage, n'est-ce pas ? Quand on cherche des cartes de nomenclature, on commence toujours par aller chez Crapouillotage (non ?). Et évidemment, j'ai bien fait : à la fin de cet article, Gwen propose un joli livret à imprimer ... sur du papier calque ! C'est idéal pour visualiser la merveilleuse organisation des organes les uns par rapport aux autres, dont les cartes de nomenclature, dans leur manie de toujours tout séparer, ne rendent absolument pas compte. Un complément indispensable selon moi ! Et en plus, c'est magnifique, non ? La photo a été prise sur table lumineuse ... L'Homme, quelle belle machine tout de même ... ❤

Un dessin animé


Bon, en fait, ce n'est pas un dessin animé, c'est le teaser d'une application ("The human body", de Tinybop). Dont je ne pourrais pas vous parler, parce que je ne l'ai pas achetée. Peut-être plus tard ... En ce moment, les enfants travaillent déjà leur solfège sur tablette, alors ... Des applis, point trop n'en faut ! Celle-ci a l'air chouette, ceci dit.

La bande annonce, que vous pouvez visionner gratuitement ICI, suffit à notre bonheur  pour le moment. L'animation, en stop-motion, est réalisée tout en papier, même les bruitages sont en papier !, et elle montre bien les différents systèmes et appareils. C'est drôle et artistique (et court, ce qui, pour moi, est toujours un argument favorable quand il s'agit d'écran). Une belle découverte !

Et vous, avez-vous des ressources anatomiques à partager ? 😊

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire