Des anniversaires

juillet 04, 2017


À chaque fois que nous célébrons un anniversaire, je reçois beaucoup de questions sur les cadeaux qu'ont reçus les enfants. J'hésite néanmoins à publier la liste des dits-cadeaux, parce que je trouve que cela ne donne pas une juste image de nos journées d'anniversaire... Alors, disons que je commence à m'y résoudre, mais que je voudrais aujourd'hui faire une petite mise au point d'abord... 😊

Nos célébrations sont très simples - presque mesquines au vu de ce qui se pratique ailleurs si j'en crois mes recherches sur la Toile... Ici, pas de préparation deux mois à l'avance, pas de thématique spécifique (mes enfants ne m'en ont jamais réclamée), pas de décoration ruineuse, pas de liste d'invités longue comme le bras, pas de gâteaux dignes de grands chefs. Vrai, j'ai parfois l'impression que l'on prépare de nos jours un anniversaire d'enfant comme on le ferait d'un mariage - encore que, si vous aviez vu mon mariage, ah, ah ! 😄 Mais bref.

Pourtant, pour nous, un anniversaire est un moment important. Vraiment. Et c'est une des raisons pour lesquelles nous ne voulons pas le noyer sous les extravagances. Nous célébrons toujours un anniversaire en famille - ce qui signifie que les oncles et tantes adorés sont les bienvenus, mais que les amis attendrons un prochain créneau. Après tout, ce ne sera qu'une occasion supplémentaire de faire la fête (vous savez que j'adore ça), et cela nous permet de préserver notre intimité et de vivre les choses à notre rythme sans avoir 26 000 obligations matérielles et sociales à gérer le jour J.


Ce qui caractérise une journée d'anniversaire, c'est... l'anniversaire lui-même. Je ne sais pas comment dire, mais l'évènement est au centre de la journée, et cela suffit à créer une ambiance vraiment spéciale. L'enfant se lève : "Bonjour, et bon anniversaire ! Ah, il y a X ans, tu étais déjà né(e) à cette heure-ci ! Nous étions bien content que l'accouchement soit fini, et nous étions complètement émerveillés par notre bébé !". Et on se remémore, on raconte. Tout au long du jour. Ce qui est centre, ce n'est pas seulement l'enfant, c'est son histoire. C'est d'ailleurs le sens de la cérémonie montessorienne, que mes enfants réclament toujours avec beaucoup d'impatience. Et le croirez-vous ? Cette année, Louiselle a demandé à être seule avec moi pour ce moment... Même son père et son frère chéris n'ont pas été conviés. Pour moi, c'était très positif car cela signifiait qu'il y avait un besoin d'intimité évident autour ce rituel ... ô combien personnel ! 💓


Je pense que l'essentiel est de trouver des petits gestes simples qui nous correspondent vraiment, en tant que famille. Chez certains, ce sera peut-être les couronnes d'anniversaire façon Waldorf (oh, que j'aime ces couronnes que je n'ai jamais pris le temps de confectionner !), pour d'autres un extrait musical ou un poème spécifique, une bannière home-made, une table d'anniversaire façon "table des saisons", une certaine recette ou une décoration spéciale - pourquoi pas un objet ancien, hérité d'un aïeul, qui trône sur la table le jour J ... L'enfant peut mettre ce jour-là un vêtement spécial, dormir avec un objet spécial, ou que sais-je... De même pour l'environnement : quelques ballons colorés ou une myriade de jolies formes en papier découpées à l'emporte-pièce et jetée en chemin sur le sol de la maison (pour guider l'enfant jusqu'à ses cadeaux, par exemple) procurent à mon avis plus de plaisir sensoriel qu'un environnement saturé, qui donne l'impression qu'on a pillé un rayon de magasin... Plus c'est simple et personnel, mieux cela vaut, et tant pis (tant mieux) si ce n'est pas instagramable ... 😉

Bref, plus que la quantité, c'est la qualité du rituel qui importe et qui forgera les souvenirs d'enfance... Et c'est ainsi que parmi les idées que je collectionnais il y a deux ans, un tri s'est opéré. Lorsqu'un rituel ne trouve pas sa place dans votre maison, il vous le fait savoir : si vous l'oubliez, ou le remisez pour des raisons de priorité, c'est qu'il n'est pas pour vous. Cela n'est pas grave, bien au contraire, car une fois de plus : point trop n'en faut. Et il en reste toujours assez.

Ceci étant posé, mes prochains articles seront dédiés aux cadeaux qu'ont reçu mes enfants à leurs derniers anniversaires... Hum. Point trop n'en faut, hein ? Je dois admettre qu'ils ont été gâtés. Mais pour ma décharge, toute la famille s'y met, et toujours dans un grand respect de nos choix pédagogiques et des goûts de nos enfants. Ce n'est que du bon, vous verrez ! Et si vous y piochez quelques idées, je n'aurais pas partagé en vain ...😊

À bientôt, donc !

You Might Also Like

0 commentaires