En ce moment, nous lisons ...

juin 25, 2017



Attention, énorme coup de cœur familial pour ce livre sur la gestion des émotions - encore un ! Ici, on parle de la colère (oui, encore). Mais je crois que c'est le meilleur que j'ai jamais lu à mes enfants, qui ne s'y trompent pas et le réclament sans relâche. Mais l'ouvrage est aussi un hymne à la Nature, et une invitation à ouvrir nos yeux et notre cœur au monde végétal. Il est même possible que ce soit sa thématique première, en fait. Quelle poésie !

Cet univers tendre est renforcé par les aquarelles délicates de l'illustratrice, et par l'allure de ce petit personnage énigmatique... Non, mais c'tte bouille ! 😄

Et le mieux du mieux, c'est qu'il parait qu'il y a un autre opus qui se titre Attends ... et que je vais m'empresser de dégoter ! 😊



Je n'achète presque plus de livres - c'est inutile puisque nous sommes abonnés à trois bibliothèques et que nous pouvons y réserver/faire venir à peu près tout ce que l'on veut.

Pour que je me décide à acheter un livre, il faut qu'il soit :

1. Introuvable sur notre réseau de médiathèques.

2. Absolument irréprochable - quasi indispensable. 😁

À vol d'oiseau répond à ces critères et je l'ai donc offert à Louiselle pour son 5e anniversaire. C'est une splendeur : les illustrations sont à couper le souffle, et le texte, aussi passionnant que poétique, se veut évolutif. "À saisir dès 5-6 ans, à cultiver jusqu'à 8-9 ans", tel est le slogan de cette collection "Ohé la science !". Une note documentaire, à la fin de l'ouvrage, s'adresse plus spécifiquement aux ados et aux adultes. Nous avons appris beaucoup de choses, à commencer par le nom du seul prédateur de nos chers martinets... 😉 Il ne quitte plus notre chevet !



Gros coup de cœur personnel pour cet épais album de 52 double-pages - une par semaine de l'année ! Anne Crausaz y présente les oiseaux au fil des saisons à travers des illustrations aussi réalistes qu'épurées ... Sur une branche de pommier, toujours la même au fil des pages, une multitude d'oiseaux se succèdent... Malgré quelques bizarreries, l'ensemble est magnifique et didactique :  je verrais bien ce catalogue encyclopédique servir de prétexte, en classe, pour découvrir un oiseau par semaine. Mes enfants ont bien accroché !



Oh là là, qu'il a eu du flair, mon Damoiseau, lorsqu'il a déniché cette merveille à la bibliothèque ... ❤ C'est un "Cherche et Trouve" somptueux, foisonnant, surréaliste et un peu ensorcelé... Mais l'ouvrage offre bien plus à chaque page : nichés dans un univers chaque fois renouvelé, voici des labyrinthes, des défis et des missions ... Rêves et Aventure garantis ... On adore et on adopte !



Ci-dessus, sans doute le livre préféré de Louiselle en ce moment. Vous connaissez certainement le principe de cette série, qui compte aussi les titres Axinamu, Oxiseau et Nacéo ... On ne s'en lasse pas, et les adultes ont autant de plaisir que les enfants de tous âges à manipuler ces grands rabats, qui invitent le lecteur à faire des liens : liens entre des têtes et des squelettes, liens entre le détail d'une peau et son propriétaire, entre une ombre et une représentation en couleur ... Et toujours, ce fameux jeu en grand format, qui permet de mixer têtes/corps/queues pour obtenir des animaux fantastiques ... ou bien réels ! Ludique et scientifique, c'est du grand art !

Et nous écoutons : Émilie Jolie , Philppe Châtel


Je tiens absolument à ce que mes enfants aient des CD, des vrais. A l'ère de la musique numérique, je trouve difficile pour un jeune enfant de faire ses choix (utiliser Spotify en toute autonomie est encore difficile), et de construire la notion d’œuvre dans le zapping ambiant. Le CD, aisé à manipuler, est visuel : une jaquette, un titre, une image. Un artiste, un album. Et en l'occurrence, un conte musical au goût de madeleine... 😉

Alors, oui, certains titres ont un peu vieillis - mais pas tous. Et je ne peux écouter sans trembler la chaude voix du conteur Salvador et celle, profonde, vibrante, unique et modeste, du grand Brassens... L'ensemble est intelligent, pétillant, superbement interprété - vrai, je crois que chacune des chansons a laissé une empreinte profonde dans la personnalité de son interprète d'origine, à tel point qu'elle finit par le définir...

Louiselle aime beaucoup, beaucoup. Mais Antonin écoute en boucle, avec ce sérieux et cette application qu'il met en toute chose. Il est fan ! 😊

Ma Vallée

Et sinon ... toujours, toujours, beaucoup de Claude Ponti ... Ses albums font partie de ceux qu'Antonin aime le mieux lire tout seul ... avec ses Yakari chéris, bien sûr ! 😉

Et chez vous, qu'y lit-on ? 😊

You Might Also Like

0 commentaires