Montessori : Le grand ménage !

mai 31, 2016

Balayer l'escalier

A la maison, ni Maman, ni Papa, ni personne ne sont au service des autres. Ce qui signifie, en d'autres termes, que chacun est un contributeur important de la famille. Y compris les enfants.

Pour les familles sensibilisées à la pédagogie Montessori, c'est une évidence qui fait sens. Tenir son enfant pour responsable de ses obligations domestiques s'inscrit dans une logique certaine. C'est une autre manière de lui dire qu'on le sait capable, qu'on a confiance en lui. C'est un excellent moyen de lui permettre d'intégrer des compétences dont il aura besoin à l'âge adulte, et de lui donner les clefs de sa future émancipation. Ce faisant, on l'aide à construire l'estime de lui-même, certes. Et d'un point de vue plus immédiat, il s'agit d'une activité de "vie pratique" comme une autre, qui invite, en tant que telle, à ralentir, à se détendre et  se concentrer, à répéter son geste. Faire le ménage développe la motricité fine et globale, la coordination bilatérale. La rotation pour franchir la ligne médiane, préalable au geste d'écriture, s'exerce (passer un objet d'une main à l'autre, travailler dans le plan gauche avec la main droite ou vice-versa...). En faisant, l'enfant apprend à faire face à la frustration de l'échec et de l'imperfection, et comprend que le succès est rarement immédiat.

Je constate de plus qu'en surfant sur l'intérêt inné du bambin pour les gestes domestiques (si Papa et Maman y passent tant de temps, c'est que cela doit être passionnant, non ?), on construit une relation saine à la chose. Moi qui ait été abreuvée, petite, de "Range ta chambre !!" à toutes les sauces, j'avais fini par construire un rapport à tout cela complètement négatif - il faut admettre que c'est sur le mode de la corvée que ma mère accomplissait ses tâches ménagères. J'ai réappris à ranger et à faire le ménage en devenant Maman - parce que soudain, cela m'a paru ludique, et digne d'être transmis... Soit par l'effet de leur éducation, soit par chance, soit encore relativement à leur jeune âge, mes enfant de 4 et 5 ans ne rechignent pas - mais alors pas du tout ! - à accomplir ce qui s'apparente à des tâches ménagères. Et pour ma part, j'accepte que l'efficacité ne soit pas toujours au rendez-vous - ce qui prime pour le moment, c'est le plaisir du geste, le désir d'aider et de faire seuls... Et pourvu que cela dure ! 😊

Voici un tour d'horizon - de la cave au grenier ou presque ! - des tâches que les jeunes enfants  peuvent prendre en charge au quotidien. Merci de me signaler les oublis majeurs ! 

Ranger ses jouets

Chambres :

- Faire les lits : D'ailleurs, c'est très rigolo de taper l'oreiller pour se défouler, de secouer la couette pour faire des vagues...

- Ranger les jouets et les livresChez nous, le rangement a lieu une fois par jour, et est inclus dans le rituel du coucher. J'ajoute que l'organisation montessorienne en petits paniers fait beaucoup pour favoriser l'autonomie de l'enfant !

Laver les vitres

Salle de bain :

- Nettoyer le lavabo, les vitres, la baignoire, etc., etc.. Généralement, la salle de bain est conçue pour les débordements (sol et murs carrelés) et en ce sens elle est la pièce idéale pour permettre à l'enfant de se faire la main (= d'en mettre partout...) sans provoquer trop de stress chez Papa et Maman. 😊

Enfiler un vêtement sur un cintre

Cycle du linge :

Toujours fascinant, il initie concrètement à d'autres notions plus difficilement observables : cycles de la reproduction, cycles biologiques, cycles des climats, etc. Dès son plus jeune âge, l'enfant pourra :

- Mettre le linge sale au sale. Les chaussettes, le T-shirt et la culotte, c'est au sale systématiquement tous les soirs. Pour le reste, on apprend au fil du temps à inspecter, à repérer les taches et à dire si c'est propre ou sale.
- Laver le linge à la main.
- Etendre le linge.
- Aider à emplir/vider la machine à laver ou le sèche-linge.
- Aider à plier et à ranger le linge propre (en particulier les torchons, les serviettes...), mettre les chaussettes en paire...

Vider le lave-vaisselle

Cuisine :

- Éponger en cas de verre renversés, après avoir fait une recette...
- Placer le couvert, aider à débarrasser, à nettoyer la table,
- Mettre la vaisselle sale dans le lave-vaisselle, vider le lave-vaisselle.
- Jeter à la poubelle, trier les déchets .
- Faire la vaisselle  : sous supervision ! Un de mes cousins, lorsque nous étions enfants, s'était blessé assez gravement à la main à cause d'un verre brisé, qu'il ne voyait pas à travers la mousse... Vous me direz qu'un adulte présent n'aurait certainement pas pu éviter l'accident, certes, mais il aurait temporisé la panique qui a suivi...
- Préparer quelques recettes simples : faire son chocolat chaud, tartiner son pain, sucrer son yaourt, etc.

Secouer une couverture

Dans toutes les pièces :

- Arroser les plantes.
- Épousseter les meubles: enfiler une chaussette sur la main pour frotter reste la méthode la plus pratique et la plus efficace.
- Passer l'aspirateur : une des activités favorites de nos têtes blondes, me semble-t-il ? 😄
- Laver des éléments bien identifiés, comme autant de missions d'importance : les plinthes, les poignées de portes... à l'eau savonneuse.

Aller chercher le courrier

Dehors :

- Aller chercher le courrier, et donc savoir reconnaître et manipuler les clefs de la maison. Cela suppose aussi de faire quelques pas de l'autre côté du portail de la maison seul, et d'appliquer les règles de sécurité qui s'imposent.
- Désherber et mettre les mauvaises herbes au compost, ratisser les feuilles en automne, "desencaillouter"...
- Transporter du bois de chauffage.

Merci de votre aide, les petits !! 😄

You Might Also Like

0 commentaires