La même écorce

juin 14, 2015

Selon une idée prise ICI.


Alors, nous sommes d'accord : on n'identifie pas un arbre d'après son écorce, il y a même un proverbe pour le dire. L'écorce, contrairement l'embranchement, aux feuilles et aux fruits, n'est pas un critère botanique.

N'empêche. L'écorce, c'est sensoriel : lisse, rugueux, nacré, sombre, veiné, parfumé... L'écorce, contrairement souvent aux autres parties de l'arbre, est à hauteur de vue des tout-petits. L'écorce, enfin, c'est un joli mot, que mes enfants répètent inlassablement depuis qu'il l'ont appris.

Dans la vallée, à quelques centaines de mètres de chez nous, se trouve un minuscule arboretum, dans lequel nous aimons beaucoup nous promener. J'ai photographié les écorces de chacune des espèces représentées - elles sont peu nombreuses, mais les enfants connaissent chaque arbre comme un ami. 


Je ne vous propose pas nos huit cartes (catalpa commun, séquoïa géant, épicéa, tilleul à grandes feuilles, marronnier, if, platane et sophora japonica) en téléchargement car je me doute que vous n'avez pas forcément les mêmes espèces à portée de main..


En fabriquant ce jeu, je craignais qu'il ne soit un peu difficile, mais il s'est révélé tout à fait motivant pour les enfants - et pour Antonin, 4 ans, en particulier. Nous prenons le temps de toucher, d'observer, de comparer, de verbaliser ; le Damoiseau s'exerce à lire les noms des arbres, puis à vérifier sa lecture en s'aidant des "grandes lettres" (qu'il maitrise mieux) des panneaux du parc.


C'est un excellent support pour apprendre le nom des arbres, nous ne partons plus à l'arboretum sans nos petites cartes ! :-)

You Might Also Like

0 commentaires